Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Camille Laurens - Celle que vous croyez

20 Février 2016, 21:29pm

Publié par zazy

 

Celle que vous croyez

Camille Laurens

Editions Gallimard

Janvier 2016

192 pages

ISBN : 9782070143870

 

4ème de couverture :

Vous vous appelez Claire, vous avez quarante-huit ans, vous êtes professeur, divorcée. Pour surveiller Jo, votre amant volage, vous créez un faux profil Facebook : vous devenez une jeune femme brune de vingt-quatre ans, célibataire, et cette photo où vous êtes si belle n’est pas la vôtre, hélas. C’est pourtant de ce double fictif que Christophe – pseudo KissChris – va tomber amoureux.

En un vertigineux jeu de miroirs entre réel et virtuel, Camille Laurens raconte les dangereuses liaisons d’une femme qui ne veut pas renoncer au désir.

L’auteur :

Camille Laurens  est agrégée de lettres et vit dans le sud de la France. En 1995, elle publie Philippe, qui raconte la mort de son enfant nouveau-né. Ce livre autobiographique écrit dans la douleur est unanimement salué. En 1996 commence le travail introspectif sur l’humain et son rapport à lui-même puis, Quelques-uns, Dans ces bras-là, L’Amour, Ni toi ni moi. En 2008, Camille Laurens change de registre et publie ‘Tissé par mille’, un roman où elle s’amuse à déchiffrer ce qui se trame derrière les mots, tous les mots.

===========

Claire Millecam, 48 ans, s’inscrit sur Facebook sous un faux profil, celui de Claire Antunes, 24 ans. Elle devient « l’amie » de Kriss, le grand copain de Jo, son amant qu’elle veut pister. Cupidon FB décoche sa flèche. Claire n’est pas celle qu’il croit et s’abimera. Un livre à plusieurs voix où le faux et le réel se mélangent. Une réflexion sur le désir amoureux, le désir tout cours, une colère sur le regard que portent les mâles sur les femmes mâtures.

Claire Antunes est l’avatar de Claire Millecam, Claire, celui de Camille Laurens? Hospitalisée pour « une décompensation sévère » Claire se confie à Marc le psy. J’ai cru à son histoire tout comme aux révélations de Marc et aux lettres de Camille Laurens à son éditeur. C’est là, la grande force de l’auteur, brouiller les cartes du vrai, du vraisemblable et du roman.

En filigrane, la femme de cinquante ans « Quel super-pouvoir acquièrent les femmes de cinquante ans ? – Elles deviennent invisibles. » La perte du regard de l’homme « N’exister que dans leur regard et mourir quand ils ferment les yeux. » Que cherche vraiment Claire, le désir dans le regard des hommes ou son propre désir ? Que n’a-t-elle d’autres passions !

J’ai aimé ce jeu pervers, trouble, le ton ironique, les réparties quelques fois cruelles, une écriture douce-amère où le jeu de mots peut être saignant « Enseignante ? En saignant aussi, quelquefois. »

Roman où mensonge et réalité conduisent à la folie jusqu’à la rédemption par l’écriture.

 

Celle que vous croyez fait partie de la liste des livres sélectionnés pour le Prix  des lecteurs l'Express BFMTV 2016

Commenter cet article

Une Comète 26/02/2016 22:11

Il est dans ma PAL ! Camille Laurens sur France Inter m'a convaincue... et Zazette aussi ;))

zazy 26/02/2016 22:26

Heureusement que la PAL existe !!!

Mimi 22/02/2016 15:58

Un beau thème dont la critique est tentante. Merci !

zazy 26/02/2016 13:11

Un thème universel mais qui vit avec son temps

clara 22/02/2016 11:09

J'ai vraiment aimé !!!

zazy 26/02/2016 13:10

Simplement apprécié

Caroline 21/02/2016 20:28

Un roman qui parait très intéressant, c'est tentant ! :)

Lydia 21/02/2016 12:27

Voilà qui me paraît intéressant !

zazy 21/02/2016 17:15

Une Madame Bovary des temps podernes