Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Pierre Roudy - Charme du temps et du contretemps

25 Mai 2012, 15:11pm

Publié par zazy

charmes du temps et du contretemps

 

Charme du temps et du contretemps

Pierre Roudy

Editions Rhubarbe

112 pages

ISBN : 9782916597454

 

4ème de couverture :


Ce récit est l’histoire, infiniment répétée, d’une rencontre entre un homme et une femme, dont on ne sais pas si elle a vraiment eu lieu, si elle a été autre chose qu’un échange de banalités dans un café, si elle ne fut pas le rêve obstiné d’un malade luttant pour sa survie dans l’hôpital voisin. Peut-être un charme, un sortilège qui vous oblige à revivre sans cesse les mêmes instants, la même émotion, en espérant chaque fois que la fin sera différente. Mais le temps ne joue pas en faveur des amoureux, qui les éloigne insensiblement de la plus surprenante des façons.

 

Biographie de Pierre Roudy :

 

Universitaire, auteur dramatique, a dirigé pendant vingt ans l’Ecole de Spectacle de la Rue Blanche, l’E.N.S.A.T.T. où furent formés nombre de comédiens pendant un peu plus de 50 ans.

 

 ================


Tout commence normalement. Nous assistons à la rencontre d’un homme et d’une femme, aux prémices d’un, peut-être, nouvel amour. Ils se donnent rendez-vous dans le même café le lendemain. Elle y arrive première pour mieux l’attendre et le voit Lui en compagnie d’une jolie jeune femme… Elle s’enfuit et lui, ayant raccompagné son avocate,  La voit sortir la tête haute…. Ensuite, ce ne sera que quiproquos, rencontre ratées, mais de contretemps en quiproquos, ils finiront par se retrouver. Rien de banal me direz-vous, oui, mais…. Entre temps ou en contretemps, Il est à l’hôpital et là, nous ne savons plus sur quelle rive nous nous promenons, le réel ou le rêve-cauchemar ??? Il La voit et Elle serait à ce même hôpital et, peut-être même service. Puis de nouveau dehors,  ils se retrouvent, silhouettes semblant familières et tombent dans les bras l’un de l’autre. Tout ceci revient dans la norme. Oh là lecteur ! pas si vite car nous voici dans un contretemps sérieux !!! La distorsion du temps !!!! L’inversement proportionnel s’en mêle et le dénouement sera des plus surprenants.

Tout ceci peut paraître déroutant et, ça l’est. il faut essayer de faire abstraction de toue réalité concordante. Lui ne cesse de La rencontrer de nous raconter ces premières fois renouvelées, mais, toujours premières fois. Ces premières fois ne nous laissent t’elles pas  des souvenirs inoubliables ?

 

Un livre déroutant qui ne cesse de nous sortir de la réalité pour nous embarquer dans les rêves sous médicaments ou fièvre pour mieux nous ramener à cette réalité. La construction du livre  favorise cet état. Les chapitres sont courts. Les paragraphes concernant la parenthèse hospitalière sont faits de phrases courtes, ponctuées de points de suspension, d’interrogation… qui permettent d’entrer dans le délire du malade. En musique, le contretemps est suivi d’un silence et il y en a beaucoup entre deux rencontres.

 

Pierre Roudy a une écriture simple, vivante et poétique qui permet de passer outre ces imbroglios et contretemps, même si, de temps à autre, je me suis posée la question : « Voyons voir, où sommes-nous, qui sont-ils…. »

 

Je remercie logo-libflybis et le CRL Bourgogne pour ce partenariat : Partez à la découverte des éditeurs indépendants de Bourgogne. J’ai reçu, ainsi, reçu ce livre des index.htm_cmp_inmotion000_bnr.gif : Feuilles monstrueuses, tiges acides, le potager littéraire connaît bien ces textes inclassables, sauvages, allant à l’encontre de la production habituelle de leurs auteurs. On peut les couper à ras : ils repoussent aussitôt. Autant les donner à lire, (définition copiée sur leur site).

 

Je les en remercie beaucoup. En recevant ce livre, j’ai pu apprécier la qualité de l’impression et le charme de la couverture.

 

Encore merci pour cette découverte.

Commenter cet article

Yv 28/05/2012 13:29


C'est pas mal quand un livre pose question, qu'il déroute. mieux que lorsqu'il va exactement là où l'on attend qu'il aille.

zazy 28/05/2012 18:31



Je suis d'accord avec toi. Il a une place à part dans notre mémoire