Yoko Ogawa - La formule préférée du professeur

  • zazy
  • livres

La Formule préférée du professeur

La formule préférée du professeur

De Yoko Ogawa

Traduit du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle

Editions Acte Sud

247 pages

ISBN :  2742756515

 

 

4ème de couverture :

 

Une aide-ménagère est embauchée chez un ancien mathématicien, un homme d'une soixantaine d'années dont la carrière a été brutalement interrompue par un accident de voiture, catastrophe qui a réduit l'autonomie de sa mémoire à quatre-vingts minutes. Chaque matin en arrivant chez lui, la jeune femme doit de nouveau se présenter - le professeur oublie son existence d'un jour à l'autre - mais c'est avec beaucoup de patience, de gentillesse et d'attention qu'elle gagne sa confiance et, à sa demande, lui présente son fils âgé de dix ans. Commence alors entre eux une magnifique relation. Le petit garçon et sa mère vont non seulement partager avec le vieil amnésique sa passion pour le base-ball, mais aussi et surtout appréhender la magie des chiffres, comprendre le véritable enjeu des mathématiques et découvrir la formule préférée du professeur... Un subtil roman sur l'héritage et la filiation, une histoire à travers laquelle trois générations se retrouvent sous le signe d'une mémoire égarée, fugitive, à jamais offerte...


Biographie de Yoko Ogawa :


Yoko Ogawa a obtenu pour ce livre publié en 2004 au Japon le prix littéraire du Yomiuri, le premier grand prix des Libraires et, tout récemment, le prix de la Société des mathématiques pour avoir révélé au lecteur la beauté de cette discipline.

 

Mon avis :

 

Une mère célibataire, aide à domicile entre au service d’un vieil homme amnésique qui a une autonomie de mémoire de 80 minutes pas plus. C’était un brillant professeur de mathématiques et, maintenant, il gagne sa vie en faisant les concours de mathématiques de revues spécialisées, concours qu’il gagne toujours sans que cela le trouble le moins du monde.

Passionnés par les chiffres, cet homme va s’attacher au petit garçon de l’aide ménagère qu’il appellera Root et va l’initier à la beauté des nombres premiers, d’autant qu’il partage la passion du base-ball japonais.

 

Cette histoire de transmission du savoir m’a plus, au début, puis tout se gâte avec l’incursion  des chiffres, des nombres premiers, des mathématiques, du base-ball, des explications auxquelles je n’ai rien compris !  et là, je me suis vraiment ennuyée.

 

C’est une histoire douce et bien écrite, la plume de Yoko Ogawa est douce et limpide, mais, je me suis ennuyée et je le regrette, j’ai vraiment peiné à le finir, même si ces personnages étaient attachants.

Lu dans le cadre du challenge 2011-2012 de ârtage lecture et du challenge challenge-abc2012.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L
j ai beaucoup aimé ce roman, j'ai mis un lien vers ton blog pour qu'on puisse lire un avis un peu différent
Luocine
Répondre
Z
Je vais aller voir. Il est vrai que je n'ai pas du tout accroché à ce livre
C

Blog(fermaton.over-blog.com).No.7- THÉORÈME NATION. - LA SOCIÉTÉ en MATHS?
Répondre
Z


????



C

Vraiment dommage que ce roman t'a quelque peu déçue en même beaucoup de personnes ont eu du mal avec l'entrée des chiffres et du base-ball, je peux comprendre.


Bonne soirée !
Répondre
Z


Il en faut pour tous les goûts



Z

Oui mais je trouvais que les explications étaient plus imagées que scientifiques puisque le professeur s'adresse à des béotiens... mais je comprends qu'on puisse se détourner de l'ouvrage si on
est réfractaire aux chiffres !!!
Répondre
Z


Je me suis ennuyée, trop gentil ce livre certainement



Z

Dommage... je n'avais pas l'impression que les mathématiques se faisaient si pesantes dans le roman... Pour ma part, j'avais beaucoup aimé.
Répondre
Z


Que veux-tu, je n'y comprends rien aux mathématiques !!!!



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog