Katarina Mazetti - Ma vie de pingouin

Ma vie de pingouin

Katarina Mazetti

Traduction Lena Grumbach

Editions Gaïa

mars 2015

272 pages

ISBN: 9782847205923

 

4ème de couverture :

Vous rêvez d’une croisière de l’extrême ? Alors, c’est parti pour l’Antarctique !

Sur le navire, une globe-trotteuse septuagénaire répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elles ne manquent pas, grâce à une brochette de voyageurs bigarrés venus se frotter aux épaulards tueurs, albatros, pétrels et autres éléphants de mer.

En route pour le bout du monde, Tomas file vers son objectif ultime, en finir avec les tracasseries de la vie, seul sur la glace.

C’est compter sans les quelque quatre cent mille manchots royaux qui peuplent les lieux, et sans Wilma dont la bonne humeur inébranlable laisse croire que tout lui sourit.

Quoi de mieux pour réchauffer les cœurs en perdition qu’un iceberg, pour peu qu’il se retourne, révélant le pingouin qui sommeille en chacun ?

L’autrice (site de la maison d’édition) :

Née en 1944, Katarina Mazetti est journaliste. Auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes, elle a rencontré un succès phénoménal avec Le Mec de la tombe d’à côté, traduit en de nombreuses langues. Son œuvre est publiée en France par les éditions Gaïa.

======================

Un livre idéal pour une lecture en milieu hostile, pendant une perf de cinq heures par exemple !

Départ de Suède pour une croisière, non pas sur le Nil, mais en direction de l’Antarctique, n’oubliez pas les doudounes !!

Le roman tourne principalement autour de trois personnages. Albane, Thomas et Wilma qui à chaque fois qu’ils interviennent font vivre les autres participants et membres de la croisière. Et bien entendu, ils n’ont pas laissé leurs casseroles à quai et les ont embarquées.

La seule qui ne s’est pas encombrée de sa batterie est Albane, joyeuse septuagénaire (oui on est joyeuse à cet âge!!) n’a apporté que des carnets vierges.

Son plaisir, observer les gens, de comparer leur comportement à celui d’animaux et je dois dire que les retranscriptions ont fait ma joie, peut-être une joie féroce !.

Un livre qui se lit rapidement, qui a rempli son rôle avec efficacité, de par l’écriture de Katarina Mazetti et la traduction de Lena Grumbach.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
D
Bonjour Zazy, pas lu ce roman ci de K. Mazetti, je le note. Je n'ai encore jamais été déçue par cette écrivaine. Bonne après-midi.
Répondre
Z
Il remplit son rôle
A
Il a l'air idéal pour les moments difficiles.
Répondre
Z
Me demande si ce n'est pas pour cela que la libraire me l'a prêtée (c'est un SP)
M
Un roman qui a réussit à te distraire et à te détourner d'une journée difficile...c'est que l'auteur sait y faire donc. J'ai entendu parler d'elle et je l'ai d'ailleurs déjà noté sans avoir franchi le pas. A voir donc durant les journées chaudes de l'été il pourra peut-être nous rafraichir les idées...
Répondre
Z
Ce serait une bonne et belle idée
A
J'ai juste lu "le mec de la tombe d'à côté" qui m'avait plu. Je ne demande qu'à la relire, pourquoi pas avec celui-ci .. Cinq heures c'est long, heureusement que tu peux lire pour patienter. J'espère au moins que ce n'est pas douloureux.
Répondre
Z
Il n'y a rien de douloureux, seulement un petit mal-être à cause des produits, mais je survis !!!<br /> Moi aussi j'avais lu et apprécié ce livre. Alors, une fois de temps en temps, ce genre de livre j'aime bien, surtout en ce moment
L
Bon, ok, je sors le manteau, le bonnet et les gants et je vais chez mon libraire !
Répondre
Z
ou à la médiathèque !
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog