Marie-Hélène Lafon

Pour la dernière fois cette année, Eline et Wilfrid de la librairie le Cyprès, ont reçu Marie-Hélène Lafon.

Quel plaisir de l’écouter lire son livre à voix haute. Je retrouve, dans sa voix, ses intonations, le rythme de ses écrits et l’on sent son plaisir à lire à voix haute.

Marie Hélène Lafon nous raconte ses chantiers, c’est le nom qu’elle donne à ses livres en écriture. Elle peut en avoir plusieurs en cours. Elle les laisse maturer comme un vin dans son foudre en chêne. Ce qui ne doit pas être tombe au fond et le reste est soutiré pour décantation, puis la merveille se fait. Je parle de merveille, car j’aime l’écriture de Marie-Hélène Lafon qui, en si peu de mots est capable outre de parler de l’histoire du livre, raconte les paysages, l’atmosphère.

J’ai aimé la regarder parler, tout en scandant avec ses mains, elle nous parle de son besoin de trouver le bon sans fioriture « jusqu’à l’os ».

A d’autres moments, les mains s’envolent telles les volutes d’une cigarette ou se font précises, incisives pour bien marquer un point.

Merci Eline et Wilfrid pour cette belle soirée et, à l’année prochaine pour de nouvelles rencontres.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
D
Bonsoir zazy, rencontrer Marie-Hélène Lafon, quelle chance!. Elle parle aussi qu'elle écrit. Bonne soirée et bonne fête de fin d'année.
Répondre
Z
Ce fut un moment de bonheur
A
C'est toujours agréable ces rencontres avec les auteurs.
Répondre
Z
Elles reprendront l'année prochaine, j'espère
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog