Patrick Weil - De la laïcité en France

De la laïcité en France

Patrick Weil

Editions Grasset

Avril 2021

162 Pages

ISBN : 9782246827757

 

4ème de couverture :

« Après les attentats de 2015, la laïcité fut invoquée et convoquée. Dans les collèges et lycées du pays, le élèves furent rassemblés et des leçons de laïcité leur furent administrées. Après l’horrible assassinat de Samuel Paty, les enseignants ont de nouveau été instruits d’informer leurs élèves sur la laïcité. Le drame est qu’ils se sentent tout autant démunis qu’il y a cinq ans, car la laïcité souffre d’une double ignorance. D’abord ceux qui lui sont attachés et sonnent parfois l’alarme, rendent sa défense impossible, faute d’arriver à la définir simplement et clairement. Du coup, elle est perçue par d’autres comme un catéchisme répétitif, un corset vide de sens, voire comme un régime de discriminations, c’est-à-dire rien de ce qu’elle est… La laïcité, qui permet aux croyants et non croyants d’être libres et égaux en droit, est au cœur de l’identité française. Mais la majorité des Français ne sont pas à même de la définir. Ils ne sont pas capables d’expliquer à leurs enfants, à leurs amis, à leurs collègues, comment elle vit en droit et en pratique. De la Laïcité offre pour la première fois et pour tous publics, une définition et une explication fondées sur le droit et sur l’histoire. Son appropriation par le plus grand nombre des citoyens est le premier instrument de sa défense efficace et légitime. » Patrick Weil

L’auteur (site de la maison d’édition) :

Patrick Weil est directeur de recherche au CNRS. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence, dont La France et ses étrangers (Folio), Qu’est-ce qu’un Français ? (Grasset) et Le sens de la République (Grasset).

======================

J‘ai écouté une émission sur France Inter où Patrick Weil parlait de son livre. Ce terme de laïcité, ou ce que l’on en fait actuellement m’interpelle et, le livre fut entre mes mains.

Assassinat de Samuel Paty est le départ de son livre.

« La laïcité, a-t-on dit aux élèves, c’est la liberté de conscience, la fraternité ; ainsi que la neutralité de l’État, l’obligation de se conformer aux règles communes de l’Ecole de la République, par exemple le droit de chaque professeur de traiter toutes les questions au programme et l’interdiction de signes religieux ostensibles. Elle permet aussi l’exercice de la citoyenneté »

Oui, mais voilà, comment les jeunes et nous comprenons cela ? J’ai l’impression que certains comprennent cela comme une interdiction d’exercer leur religion comme ils le souhaitent alors qu’il s’agit de laisser la liberté aux gens de croire ou ne pas croire et je me demande si le problème n’est pas là, laisser la liberté aux gens de croire ou ne pas croire.

Patrick Weil part du début, de la naissance de la loi de séparation de l’église et de l’état. Une loi qui n’est pas tombée du ciel. « Deux ans d’examen approfondi d’un projet de loi par une commission de trente-trois membres… Le débat à la Chambre des députés est si riche et fouillé, le texte voté si ciselé, que le Sénat l’adopte sans aucun amendement. »

La loi affirme la liberté absolue de conscience ; le droit de manifester des croyances, sans pression, et la liberté du culte, dans le respect des lois .

Donc, l’État n’interfère pas dans le monde cultuel. Il est neutre.

N’allez pas croire que la chose fut aisée. Des hommes d’église sont allés en prison parce qu’ils, entre autre, refusaient l’école publique contre leur école qui qualifiait de libre. Terminologie qui perdure de nos jours.

Cette loi est garante de notre liberté. Un français est français sans que l’on ait à apposer juif, musulman. Il est français, un point c’est tout, d’ailleurs l’on ne dit pas français catholique, protestant. Le changement doit venir des deux côtés, vraiment des deux côtés. Surtout aucune pression, le choix religieux doit être libre

« Vos parents vous ont transmis leur croyance ou leur non-croyance par rapport à l’existence de Dieu. Et vous, vous avez le droit de faire maintenant votre chemin par vous-mêmes, en toute liberté. Avant tout, vous avez une liberté de conscience et la loi vous protège. Si une personne fait pression sur vous, où que ce soit chez vous à la maison, dans la rue, à l’école, où que vous soyez, elle peut avoir une forte amende, et même aller en prison. Comme vous-mêmes, si vous faites pression sur quelqu’un ».

C’est ce que dit Patrick Weil lorsqu’il se rend dans des établissements scolaires. Mais la réalité est tout autre car si la loi de 1905 a séparé l’église de l’État français, il n’en va pas de même dans beaucoup d’autres pays et pas seulement dans les pays arabes, le président américain ne jure t-il pas sur une bible?

Il ne faut rien lâcher, la séparation de l’église et de l’État est garante de notre liberté de penser.

Lire « De la laïcité en France » fait découvrir l’historique de cette loi, de la ténacité du gouvernement contre celle de l’église. La Commission qui a géré cette loi a fait preuve d’une grande maturité, d’une énergie qui ne fut pas celle du désespoir mais de l’espoir. La pédagogie, l’examen der tous les points ont été menées avec une grande intelligence.

Alors, que cette loi soit explique dans toutes les écoles, avec, comme support ce livre, serait une bonne chose. Savoir permet de comprendre et d’accepter « La connaissance de cette histoire qui nous fait compatriotes est aussi une condition de la laïcité ». L’histoire de France doit être apprise sans se voiler la face, sans se donner le beau rôle.

Merci Monsieur Patrick Weil pour ce livre didactique. Il va circuler dans la famille, chez mes petits-enfants.

Un livre à mettre entre toutes les mains très facile à lire et à comprendre.

Coup de cœur pour la clarté du langage et des explications.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
On en parle beaucoup et souvent à tort et à travers ou tout du moins sans tout comprendre de ses enjeux. Ce livre a l'air tout à fait abordable sur le sujet. Je vais le noter même si je ne pense pas le lire tout de suite...Merci de nous le présenter. Je n'ai jamais rien lu de cet auteur, mais je sais que c'est lui qui a créé l'Association "Bibliothèque sans frontières", je devine donc que ses propos sont très engagés ce qui est loin de me déplaire et ne remet pas en cause leur objectivité...
Répondre
Z
Oui, c'est une personne très engagée et son livre très abordable
A
Expliquer la laïcité n'est jamais facile, et ce livre a l'air abordable.
Répondre
Z
Je le réserve pour ma petite-fille qui le passera à ses cousins
A
J'ai entendu plusieurs émissions à la radio sur le texte originel de cette loi et l'esprit dans lequel elle a été faite. Comme toujours, on se rend compte de l'importance de l'histoire et son ignorance par la plupart des gens qui débattent à n'en plus finir. Le débat est devenu tellement simpliste et polémiste que nous ne sommes pas à la veille d'en sortir, hélas.
Répondre
Z
Le simplisme favorise l'extrême-droite dans ce cas présent
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog