Christine Desrousseaux - Mer agitée

Mer agitée

Christine Desrousseaux

Editions Kero

250 pages

Mars 2017

ISBN : 9782366582970

 

4ème de couverture :

Sur une plage désertée par les estivants, Jean se plonge dans l’eau glacée. Quel que soit le temps, il part nager, pour oublier son corps trop vieux, oublier son petit-fils Léo, enfermé dans sa chambre et replié sur lui-même depuis son retour d’Afghanistan. Léo qui crie la nuit, Léo qui lui fait peur. À quel moment s’est envolé l’enfant rieur dont il était si proche ? Le jour où sa mère a disparu sans laisser de traces ? Ou lors de l’une de ses missions ?

Un soir, Léo, ivre, agresse une jeune fille. Il s’en tire à condition de présenter ses excuses. Mais quand une adolescente disparaît quelques jours plus tard, Jean va devoir affronter les gens du village qui voient en Léo un suspect idéal et deviennent de plus en plus hostiles. Lui-même commence à douter : et si ce petit-fils tant aimé avait commis l’irréparable ?

Sur une presqu’île battue par les vents du Nord, un grand-père essaie de prouver l’innocence de son petit-fils, envers et contre tout. Christine Desrousseaux nous offre un roman prenant et émouvant, rythmé par les saisons et les marées.

L’autrice (site de la maison d’édition) :

Christine Desrousseaux est née en 1952. Parallèlement à son métier de conceptrice-rédactrice en publicité, elle a écrit des livres pour enfants et plusieurs romans policiers. Elle vit à Lille.

=====================

A partir de septembre, Jean, septuagénaire, prend l’habitude de se baigner chaque jour dans la mer, quel que soit le temps qu’il fait. Il a commencé au retour de Léo son petit-fils, d’Afghanistan où il était soldat. La mère de Léo a disparu et la père a refait sa vie aux antipodes. C’est donc chez son grand-père qu’il pose son sac à dos.

Parti joyeux, Léo revient silencieux, renfermé, violent avec des nuits emplies de cauchemars… Bref, bizarre et lorsque l’on retrouve le cadavre d’une jeune fille dans les marais, il devient le coupable idéal. Jean nage pour se donner de la force, la force d’aider son petit-fils, de faire face aux voisins et « amis », chercher, trouver.

Une construction habile entre le journal des baignades de Jean et les pages où la mère de Léo raconte ses six années de vie avec lui, où le sablier prend une grande importance. Un polar plus psychologique que policier.

J’ai aimé le journal des baignades de Jean où tout sportif se reconnaîtra. Les difficultés du début puis le bien-être apporté par l’effort et la nécessité d’y retourner.

Un très bon moment de lecture. Christine Desrousseaux sait manier le suspens. J’avais apprécié son précédent livre, En attendant la neige.

J'ai lu ce livre il y a plusieurs semaine et j'ai dû le rendre à la bib avant d'en faire le commentaire !

Avec ce livre, je diminue ma PAL et participe à cet effort avec Moka

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Aifelle 23/04/2021 06:49

Roman déjà repéré ; il faut que je vérifie s'il est à ma bibliothèque.

zazy 23/04/2021 20:40

Il est dans la mienne, alors...

annie-france belaval 01/04/2021 13:46

Christine est de chez moi! Je la rencontre souvent et aime beaucoup ses livres!

zazy 01/04/2021 15:41

Tu pourras lui dire qu'elle a trouvé une autre "fan"

manou 01/04/2021 08:00

Je n'ai encore rien lu de cet auteur...mais je la note car j'aime ce que tu en dis !

zazy 01/04/2021 15:40

En attendant la neige m'avais déjà bien plu

Aifelle 01/04/2021 07:06

J'ai déjà noté ce roman, mais j'ai tant à lire, je ne sais pas si je lui ferais une place. (tu diminues ta PAL, mais tu l'as emprunté à la bibli ?)

zazy 01/04/2021 15:40

Oui, je l'ai emprunté à la bib et je l'avais depuis plusieurs mois. J'ai un contrat avec Mathilde. Je peux garder les livres bcp plus longtemps et les redonne si quelqu'un le demande.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog