Gaëlle Heureux - Sanglier noir rivoines roses

Sanglier noir Pivoines roses

Gaëlle Heureux

Editions La Table ronde

 

146 pages

Janvier 2014

ISBN : 9782710370451

 

 

4ème de couverture :

Découpes en losange aux volets, plates-bandes alignées au cordeau, collections de porte-clés, de bobines de ¿l ou de statuettes de saints, pommes de terre cuites à la minute près… Gaëlle Heureux plante des décors résolument kitsch et y installe des personnages cueillis sur le vif.

Se glissant dans la peau de l’expert-comptable retraité, du petit garçon consigné au chevet de son arrière-grand-mère, du moine qui apprend à nager, du mari rêveur ou de l’épouse modèle, elle les arrache à la paix «étrange, creuse et blanche» dans laquelle ils semblaient se complaire. Dès lors, tous les dérapages sont permis.

L’autrice (site de la maison d’édition) :

Gabrielle Heureux est née en 1970. Diplômée en droit et en psychologie, elle vit et travaille à Bourg-en-Bresse. En 2014, elle publie un recueil de nouvelles Sanglier noir, pivoines roses. Un destin miniature est son premier roman.

========================

Des nouvelles , des histoires courtes, quelques fois poignantes par leur banalité, d’autres cocasse, ironiques.

Les personnages ont tous une vie réglée par les petites habitudes du quotidien qui les rattache à la vie. Et puis, un jour, il y a un petit dérapage, un petit pas de côté, un coup de pouce de ce foutu destin, mais juste ce qu’il faut, jamais trop loin, pas de grabuge, juste une envie, un désir, un besoin... cela peut faire flop et la vie redevient terne et monotone. Les ICT sont à découvrir (pensez au film Le chat avec Jean Gabin et Simone Signoret). Les vieux couples n’ont plus que leurs petites engueulades, le jardin pour monsieur et les mots croisés ou le ménage pour madame.

Ce pourrait être nos voisins, nos cousins, nos vieux parents…

C’est à la fois dérangeant, ironique, sombre, dérangeant juste ce qu’il faut. Un peu comme les Bidochons en moins poussé, quoique... Oui, comme tu sais, ceux qui… Rappelle toi, tu sais bien celle qui… Oh !! que cela vaudrait le coup de leur offrir ce livre ! Crois-tu qu’ils comprendraient ? Non, c’est justement ça qui est drôle, ils penseraient à untel ou… à nous. C’est cette proximité qui peut faire mal ou agacer, ou faire sourire et qui en fait une belle lecture.

Ravie de l’avoir sortie de ma PAL

J’ai adoré le contraste entre le nom de l’auteur Heureux et la teneur du livre.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jérôme 07/06/2020 09:46

Je ne lis que des nouvelles en ce moment alors je suis partant !

zazy 08/06/2020 19:21

Alors, top départ !! Veux-tu que je te l'envoie ?

Alex-Mot-à-Mots 01/06/2020 09:22

Une parenté avec les Bidochons ? Me voilà intriguée.

zazy 08/06/2020 19:20

Les bidochons en moins trash, mais les mêmes petites gens

manou 29/05/2020 08:11

Voilà encore un auteur à découvrir en lisant des nouvelles, ce que je fais rarement finalement...J'aime ce que tu en dis ! Merci pour cette présentation

zazy 30/05/2020 19:43

Je lis peu de nouvelles également, mais tu t'installes bien en peu de pages dans l'histoire

Ingannmic 28/05/2020 18:42

Bonjour Zazy,

Rien que le titre fait envie...
Je garde cette idée de lecture pour le prochain mois de la nouvelle..

Bonne fin de journée,

zazy 30/05/2020 19:42

Les nouvelles oscillent entre le noir et le rose, donc gris

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog