Eric Plamondon - Oyana

  • zazy

 

Oyana

Eric Plamondon

Quidam Editeur

152 pages

mars 2019

ISBN : 9782374910932

 

4ème de couverture :

« S’il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d’expliquer sa vie. »

Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu’à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu’où les mots la mèneront, elle écrit à l’homme de sa vie pour tenter de s’expliquer et qu’il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d’autres. Elle n’a que deux certitudes : elle s’appelle Oyana et l’ETA n’existe plus.

L’auteur (site de l’éditeur) :

Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l’université Laval et la littérature à l’UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé dans la communication. Il a publié au Quartanier (Canada) le recueil de nouvelles Donnacona et la trilogie 1984 : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise et Pomme S, publiée aussi en France aux éditions Phébus.

Taqawan (Quidam 2018) reçu les éloges tant de la presse que des libraires et obtenu le prix France-Québec 2018 et le prix des chroniqueurs Toulouse Polars du Sud.

===================================

« Pour toi, Xavier »

Début d’une longue qu’Oyona adresse à son amour, son compagnon, pour lui expliquer les raisons de son départ, voire sa fuite « Peut-être que cette lettre va te détruire mais ne pas l’écrire m’est impossible. Tu dois considérer que ce que tu vas lire ici est vrai. J’ai décidé de te dire toute la vérité, juste la vérité.  Ce ne sera facile ni pour toi ni pour moi. Me taire n’a plus lieu d’être ».

Oyana est basque. Jeune, elle poursuit ses études à Bordeaux, le monde de l’ETA lui est parfaitement inconnu. D’ailleurs, elle ne parle pas basque et ne l’a jamais appris. Il a fallu la mort tragique d’un ami proche, Manex qui lui-même, n’avais jamais manifesté, pour qu’elle s’embrigade tout en refusant la violence. Or… Ce n’est pas possible et elle a participé à un attentat qui a causé la mort d’une mère et sa fillette. Maintenant il va falloir vivre avec ça. « Je suis responsable de la mort d’une mère et de son enfant. » L’ETA l’exfiltre, « On ne te propose pas un voyage mais l’exil. » au Canada sous l’identité de Nahia Sanchez. C’est là qu’elle rencontre Xavier, médecin canadien, qu’elle rejoint au Canada.Tout son passé reste un secret, elle n’en parle jamais, même à l’amour qui partage sa vie, alors que les deux mortes la hantent.

Mai 2018, l’ETA cesse le combat et se dissout. Germe en Oyana le désir, le besoin de retourner au Pays Basque, chez elle. Elle n’y est peut-être pas la bienvenue. Peur d’un surgissement du passé ? Peur d’une dénociation possible ?

C’est la raison de la longue lettre à Xavier, de sa fuite.

Un livre court d’une écriture précise. Eric Plamondon visite l’histoire politique du Pays Basque. J’y apprends beaucoup, les années noires de la lutte, de l’ETA, du franquisme. La construction, avec l’entrelacement du passé et du présent ne rend pas la lecture difficile, tout est daté, précis. Une fin totalement inattendue donne une autre lecture du livre.

Merci à « mon » libraire Wilfrid qui m’a permis cette très belle découverte.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jerome 08/03/2019 13:00

Le sujet ne m'attire vraiment pas. Je vais plutôt essayer de lire son roman précédent.

zazy 08/03/2019 18:57

Si tu désires lire celui-ci, sache que je peux te l'envoyer

Clara 07/03/2019 17:14

Tiens, tiens ça m'intéresse ,merci Zazy !

zazy 08/03/2019 18:55

Un nouvel auteur (dans ma liste perso) très intéressant

Alex-Mot-à-Mots 07/03/2019 13:02

J'avais beaucoup aimé Raqawan, et celui-ci semble tout aussi fort.

zazy 08/03/2019 18:54

J'ai retenu Raqawan à la bib. Veux-tu lire celui-ci ?

manou 07/03/2019 11:11

J'ai déjà lu plusieurs critiques positives sur ce livre et je l'ai noté. je vois que toi aussi tu l'as aimé. Merci pour ton ressenti

zazy 08/03/2019 18:53

Tu sais que mes livres peuvent voyager

Lydia 07/03/2019 10:32

Il a l'air intéressant. Si en plus on apprend des choses, bingo !

zazy 08/03/2019 18:53

Tu as tout gagné

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog