Jonas Jonasson - Le vieux qui voulait sauver le monde

 

Le vieux qui voulait sauver le monde

Jonas Jonasson

Traduction Laurence Mennerich

Presses de la Cité

Octobre 2018

495 pages

ISBN : 9782258153455

 

4ème de couverture :

Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !

Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.

Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante.

L’auteur (site de l’éditeur) :

Né en Suède en 1961, Jonas Jonasson, ancien journaliste et consultant pour les médias, a rencontré un succès phénoménal avec son premier roman, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, publié dans une trentaine de pays. Il est également l'auteur de L'Analphabète qui savait compter et de L’Assassin qui rêvait d'une place au paradis.

 

====================================

Me voici de retour avec Allan Karlsson qui, enfui de sa maison de retraite a connu moultes aventures dans le précédent roman. Maintenant, il se trouve, une année plus tard, dans un hôtel de luxe quelque part sur une île paradisiaque à s’amuser pour contourner l’ennui qui les guette lui et son ami Julius, il, enfin le directeur de l’hôtel, achète une tablette et un téléphone portable. Pour fêter ses 101 ans, rien de moins qu’un voyage en montgolfière ! D’autant que les ressources commencent à manquer et que le directeur de l’hôtel commence à les trouver encombrants… sans oseille et pfft, les voilà envolés, adieu l’Indonésie et bonjour la Corée du Nord via un bateau nord coréen qui les sauve d’une très probable noyade. Pour pimenter l’affaire, le navire transporte un bloc d’uranium enrichi, en toute inégalité bien entendu ! Et la machine est repartie.

Il va faire gober des trucs insensés à Kim Jong-un et les ingénieurs chargés de réceptionner l’uranium. De Corée du Nord, les voici, par la grâce de la ministre suédoise des affaires étrangères à New York où l’auteur lui fait rencontrer le nouveau président Trump. Il y aura également Angela Merkel. Sans compter la rencontre avec une créatrice de cercueils très rock’n roll.

Une histoire abracadabrante mais si marrante ! Les touches politiques actuelles, la toile d’araignée tissée par Poutine qui semble pouvoir influer sur toutes les élections ou, pour le moins, beaucoup, les réactions trumpesques… Tout cela fait peur, interpelle.

Merci Allan d’avoir éclairci une journée sombre, alitée. J’ai pris plaisir à lire vos loufoqueries, alors que je pensais m’ennuyer avec la suite de vos pérégrinations, je dois reconnaître que j’ai passé un très bon moment.

Merci

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

manou 13/12/2018 07:55

Un livre loufoque ça fait du bien il ne faut pas t'en priver surtout...Merci pour ce partage.

zazy 15/12/2018 10:37

Tu penses à autre chose et cela fait du bien

Alex-Mot-à-Mots 11/12/2018 12:56

La suite a l'air d'être tout aussi bien.

zazy 15/12/2018 10:35

Oui, incroyable mais marrant

Aifelle 11/12/2018 06:50

Je ne suis pas sûre que j'apprécierais ce genre de fantaisie complètement farfelue.

zazy 15/12/2018 10:35

Je te comprends car, si je n'avais pas le problème actuel, je ne l'aurais même pas acheté, ni lu. Ce fut un très bon dérivatif

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog