Jean-Charles Hue - Y'a pas de prévenance !

 

Y a pas de prévenance !

Jean-Charles Hue

Editions les Forges de Vulcain

Mars 2012

158 pages

ISBN : 9782919176113

Traduction des textes vers l’anglais : Noura Wedell

Graphiste : Elena Vieillard

 

Résumé

Y’ a pas de prévenance ! rassemble pour la première fois les écrits de Jean-Charles Hue. L’artiste a conçu cet ouvrage comme un parcours à travers son univers artistique, entre le monde gitan et le Mexique de Tijuana et des combats de chiens. Il a pour ce faire mis en dialogue ses textes avec des images tirées de ses films, de ses vidéos et de ses séries photographiques, dont une a été réalisée spécialement pour l’occasion.

On y retrouve les personnages et les histoires, à la fois pleines d’humour et habitées d’un souffle épique, qui traversent ses vidéos et films. La langue orale et argotique qui caractérise ses écrits use de sonorités proches du vieux français et nous emmène dans un monde atemporel. Les objets (quart militaire, pistolet, couteau, voiture) qui sont récurrents dans son vocabulaire artistique servent ici de guides dans une atmosphère qui mélange crudité et sensualité.

L’auteur :

Né en 1968, Jean-Charles Hue vit et travaille à Paris. Diplômé, en 2000, de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, il est, en 2005, en résidence à la “Villa Médicis Hors les Murs”, à Monterrey au Mexique.

==============

Le quart militaire, un couteau, une voiture volée, un pistolet reviennent souvent dans les pages de ce livre peu commun. J’avoue ne pas avoir accroché. L’entretien avec Katia Schneller a éclairé la partie roman. Fiction, documentaire j’ai hésité entre les deux. La violence, un argot inconnu, une écriture orale, des actions auxquelles je ne peux adhérer font que je n’ai pas pu entrer dans l’univers de Jean-Charles Hue. Les photos quelques fois trop sombres, d’autres surex, même si ce sont des photos extraites de ses films…. Non, vraiment, ce livre n’est pas fait pour moi. Je n’en ai pas compris la poésie.

Livre lu dans le cadre de a Voie des Indés orchestrée par

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
P
Je ne connais pas du tout cet artiste. Ta chronique donne tout de même envie au moins de feuilleter le bouquin.
Répondre
Z
L.V. ?
B
un style que je connais peu mais qui mérite sans nul doute d'être découvert
Répondre
Z
Sans doute, même si j'y suis un peu imperméable
L
Ce n'est pas vraiment un style que j'aime.
Répondre
Z
Je peine aussi
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog