Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Michel Quint - Sur les trois heures après dîner

26 Mai 2013, 10:31am

Publié par zazy

Sur les trois heures après-dîner

Michel Quint

Belem Editions

94 pages

novembre 2004

ISBN : 9782915577136

 

4ème de couverture :

 

« Et puis une porte s’est ouverte dans le haut du théâtre, on a entendu descendre la travée à quatre et il est arrivé. Thomas Bertin ! Et le soleil s’est couché sur le reste de l’univers ». Un roman bouleversant, tendre et tragique. La passion du théâtre. L’amour ébloui de Rachel, lycéenne de terminale, pour son professeur. La tragédie d’un homme. Une langue superbe. Celle de l’émotion et des sentiments forts. Un « Michel Quint », tout simplement.

 

Voir la biographie de Michel Quint sur son site : ici

===========

 

Prenez un prof de théâtre, Thomas Bertin, 35 ans, beau gosse dans une terminale de lycée option théâtre, amoureux de sa partenaire, Babette ; Rachel, 19 ans, (Oui, c’est également le prénom d’une grande tragédienne du 19ème siècle) étudiante dans cette classe, apparemment une excellent apprentie comédienne : et vous avez tous les ingrédients d’un mélodrame.

 

Bien entendu, elle tombe immédiatement raide amoureuse de ce beau gosse « Ça m'a fait vlan au creux de la poitrine, du chaud aux joues, un picotis partout partout et une bête envie de pleurer…»
Lui semble comprendre les dimensions théâtrale de cette élève et tombe sous le charme de son talent en herbe. « Pas seulement une tragédienne, tu seras une grande amoureuse… »

Ah oui, j’oubliais,  ils étudient Cyrano !!

Patatras, le mélodrame arrive ! Thomas est victime d’une hémorragie cérébrale et Rachel viendra à son secours pour une rééducation aussi rapide qu’efficace. Les parents, ouvriers chômeurs, en prennent ombrage. Kader, qui joue le personnage de Christian, est amoureux de Rachel… Vous voyez les interférences entre les acteurs de la pièce et les personnages du roman.

 

Dans ce roman pour adolescentes, Michel Quint abonde dans le parler jeune. J’étais  un peu énervée au début, cette façon qu’à Rachel de ne pas mettre la négation « Moi, pareil que les autres, je vaux pas mieux » ! et puis je m’y suis faite ; après tout, c’est Rachel qui raconte son histoire et puis, en tant que prof, il a des exemples vivants sous les yeux. Les portes claquent (un Vaudeville ?), la chrysalide devient comédienne, le prof meurt en scène (comme un certain Molière), Un enfant nait (non, je ne vous dirai pas qui est la  mère) que l’on appelle Jean-Baptiste (voir la parenthèse plus haut)….

 

Mais… c’est sans compter la plume de Michel Quint et ce qui ne pourrait être qu’une bluette pour adolescente devient un mélodrame. L’écriture nerveuse ne donne aucun repos. Toujours sur le fil, la pièce, le livre, la vie, la mort des héros, tout s’imbrique comme un puzzle, sauf cette petite pièce essentielle que l’on nomme le cœur et qui s’amuse à jouer les trouble-puzzles. On peut y trouver un peu de l’éducation sentimentale de Flaubert. Peut-être Rachel pourra-t-elle dire plus tard " rien ne vaut les souvenirs et les illusions de l'adolescence".

 

Pourquoi ce titre ? Une tirade extraite de Cyrano et quelque peu modifiée par le cerveau malade de Thomas

Un petit livre que j’ai beaucoup apprécié. Une nouvelle plus qu’un roman, lu en une soirée sous la couette. De toute façon, je suis de parti pris : j’apprécie les livres de Michel Quint, que ce soit dit.

Lors d'un précédent partenariat  , j'avais découvert cet auteur avec "ma révérence". et j'ai toujours autant de plaisir à lire ses livres.

D'autres avis : Clarabel - Alonso - livrons-nous

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Céline72 31/05/2013 13:29

Je n'ai encore jamais lu cet auteur...ce roman a l'air pas mal donc à voir.

zazy 31/05/2013 13:40

Petit livre trouvé en bibliothèque

Philisine Cave 27/05/2013 21:13

Petite coquine, tu me tentes là : je conirmes, Michel Quint possède une vraie plume, intéressante je trouve.

zazy 27/05/2013 21:40

Oui, car le sujet était difficile et pouvait basculer dans le mièvre, mais, HEUREUSEMENT, Michel Quint est là !!

Alex-Mot-à-Mots 27/05/2013 15:08

Je le note, pour mes ados.

zazy 27/05/2013 15:54

oui, un bon livre pour eux

Sophie 26/05/2013 15:46

je l'avoue, je n'ai jamais lu cet auteur, et pourtant, j'en ai envie depuis longtemps! alors quel roman me conseilles-tu plus particulièrement Zazy?

zazy 26/05/2013 23:36

J'ai commencé par un monologue délicieux : ma révérence, puis j'ai continué avec Close-up. Dans ma PAL j'ai Effroyables jardin....
Ce sont des romans très courts