Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Françoise Guérin - Cherche jeunes filles à croquer

29 Juin 2013, 14:58pm

Publié par zazy

Cherche jeunes filles à croquer

Françoise Guérin

Editions du Masque

Septembre 2012

393 pages

ISBN : 9782702438343

 

 

4ème de couverture :

En quelques mois, plusieurs jeunes filles ont disparu dans la vallée du Mont-Blanc. Toutes suivaient un traitement, subtil mélange d'art et de psychothérapie, dans une prestigieuse clinique spécialisée dans les troubles alimentaires. Face à l'impuissance des autorités locales, les familles désemparées réclament l'aide du commandant Lanester. Le voici parachuté sur les lieux avec son équipe de criminologie analytique.
Leur mission: reprendre l'enquête à zéro afin d'établir un profil. Mais l'absence de corps ne leur facilitera pas la tâche..

 

Profil de Françoise Guérin :

Romancière, nouvelliste et auteur pour la radio, Françoise Guérin est également psychologue clinicienne. Elle nous offre avec Cherche jeunes filles à croquer une formidable enquête policière au cœur des tourments de l'adolescence

 

==========

C’est avec un grand plaisir que j’ai reçu ce livre qui voyage au gré de nos désirs grâce à l’auteure Françoise Guérin que je remercie beaucoup de ce geste altruiste.

 

J’ai lu, il y a quelques temps, « à la vue, à la mort » et j’avais aimé suivre ce commissaire-profileur Lanester. Ce n’est pas un super-héros à l’américaine. Ce n’est pas non plus un flic blindé, tombeur de jupons, alcoolique…. Non juste un homme normal (Et oui, j’ai osé la normalité !!!)

 

Jeunes filles à croquer ??? Cela sent son peintre pédophile à plein nez ou son tueur en série qui aimerait croquer des jeunes filles… Que voulez-vous,  il y a plusieurs acceptations du mot croquer !!! Allez, hop, je plonge du côté des jeunes filles en fleurs. Mais…. Ce n’est pas ça du tout !

Lanester, son équipe désordonnée mais qui le suit comme un seul homme, va se coltiner une enquête sur la disparition de jeunes filles anorexiques suivant des soins dans un certain établissement alpestre. Vous mettez Lanester and Co dans les Alpes et vous avez une équipe qui est perdue, surtout qu’elle doit travailler « en étroite collaboration » avec la gendarmerie locale commandée par le très séduisant et chef dans l’âme : le commandant Pierrefeu.

Bien entendu, ils se regardent comme chat et chien d’autant Pierrefeu a un certain ascendant sur notre cher Lanester qui déprime loin de la pollution parisienne et de ses repères de citadin. Notre profileur chéri n’est pas au mieux de sa forme depuis la résolution de l’énigme précédente A la vue, à la mort , consulte sa psy, fait câlin avec l’infirmière qui s’occupe de son jeune frère enfermé dans son silence.

 

Le professionnel qu’il est s’attachera à des petits riens pour finir par découvrir les acceptations du mot « Croquer ». Tel une fourmi, il amasse des informations improbables, sans liens entre elles, tissent petit à petit sa toile, je te fais un nœud ici, je te lance un fil dans cette direction…. jusqu’à franchir la porte du labyrinthe au sens propre et figuré du terme. Le suspens va crescendo jusqu’à la fin et quelle fin !

 

Françoise Guérin m’a encore offert une nuit blanche entre les mains de Lanester.  J’ai apprécié ses analyses de l’anorexie, de la culpabilité, du non-dit. Une analyse très fine et intelligente qu’elle distille pour mon plus grand plaisir.

 

J’attends avec impatience la suite des aventures de Lanester et sa compagnie de branquignoles super-doués.

J’ai lu ce livre il y a quelques deux mois et….. j’ai oublié d’en rédiger la chronique. Ne l’ayant pas relu, mon commentaire retrace ce qu’il me reste dans le coin arrière-gauche de ma jolie petite cervelle et je vois que ce bouquin a laissé quelques indices (normal pour un polar)

 

Merci Françoise Guérin de faire voyager ce livre vers nous lecteurs.

 

 

Commenter cet article

Fransoaz 24/07/2013 20:48

Je crois avoir compris qu'il y avait une autre aventure Lanester sur le feu, on guette, on guette. Quelle générosité chez cette auteure qui accepte de faire voyager ses livres!

zazy 24/07/2013 20:52

C'est assez rare pour être souligné. Donc, nous commençons l'attente comme pour le royal baby ! bien que je préfère le bouquin

Laurence 14/07/2013 11:38

Merci Zazy pour cette chronique "à froid", ce principal qu'a gardé ton cerveau dans un petit coin me donne bien envie d'aller suivre ce commissaire Lanester sur le terrain ;-)

zazy 14/07/2013 15:41

Ne te prive surtout pas d'un grand plaisir

dominique 06/07/2013 12:36

Bonjour,
En te lisant je me faisais une remarque. Le "profil" de Lanester "un homme normal" me fait beaucoup penser à d'autres anti-héros. Que ce soit Louise Penny ici au Québec, ou Knutas pour Mari Jungstedt en Islande.

zazy 06/07/2013 13:23

Dont il faudrait que je fasse la connaissance !!!
Mais ma référence avait à voir avec une normalité élyséenne !

Alex-Mot-à-Mots 30/06/2013 15:52

Un polar que j'avais beaucoup aimé.

zazy 30/06/2013 16:42

Oui et il en reste quelque chose puisque j'avais jeté mes notes pensant l'avoir chroniqué