Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Brigitte Aubert - Une âme de trop

4 Septembre 2013, 20:58pm

Publié par zazy

 

Une âme de trop

Brigitte Aubert

Editions Seuil policier

260 pages

2006

ISBN : 9782020892667

 

 

4ème de couverture :

Infirmière quadragénaire en congé de maladie pour crise d'agoraphobie, Elvira trompe sa solitude en surfant sur Internet et adore le calme douillet de son appartement. Ce qu'elle apprécie moins, c'est Steven-le-Coincé, son propriétaire et collègue, qui vit à l'étage au-dessus. Et ce qu'elle déteste carrément, c'est qu'un psychopathe commence à dépecer des femmes auxquelles elle ressemble. L'inquiétude sourde d'Elvira se mue peu à peu en angoisse ouverte lorsque, avec ses collègues, un inspecteur de police et des internautes plus ou moins fiables, elle comprend que ces meurtres tournent autour de l'hôpital... et se rapprochent d'elle. La mort au double visage est à l'œuvre. Suspense garanti pour petits et grands meurtres à huis clos.

 

=======

 

Un petit polar pour changer ! Brigitte Aubert dans ma PAL, allez hop. J’avais déjà lu « le souffle de l’ogre » que j’avais beaucoup aimé. J’avoue ne pas avoir été déçue.

Si vous êtes accro aux sites de rencontre sur Internet, attention vos ne les verrez plus avec les mêmes yeux, quoique...

 

Chez Brigitte Aubert, toujours cette outrance qui fait que l’on sourit. Imaginez Elvira, infirmière quadra-dépresso-agoraphobe, chez elle en déshabillé de soie, string, chaussons roses qui vit au rythme des sonneries de son Babyphone, et des messages de son MacChou, pendue à ses boîtes d’antidépresseurs et sa bouteille de cognac. Elle surfe sur un site de rencontre où elle correspond avec « latinlover », Ray…. A la recherche de l’amour ou, pour le moins, d’un amoureux. Elle adooooooooore se remonter le moral dans un bain très chaud avec huiles essentielles et autres crèmes miracles.

Mais, un meurtre, puis deux, puis trois en relations étroites avec son service et la voici, la voilà qui cogite à s’en faire mal au crâne. Comme de bien entendu, les inspecteurs ne prennent pas au sérieux ses interprétations. Ils sont si débordés, les pauvres choux, par ces meurtres perpétrés par un tueur en série. C’est gros et plus c’est gros, plus ça fonctionne. Prise dans les mailles du filet, je n’ai pas vu la ficelle qui a fort bien fonctionné. Le coupable était celui auquel je pensais, mais……

 

Un bon moment de lecture comme je les aime

Commenter cet article

pom' 12/09/2013 08:19

j'aime beaucoup cette auteur, mais il y a longtemps que je ne l'ai plus lu, trop de nouveaux auteurs à découvrir

zazy 12/09/2013 12:35

D'accord avec toi, mais de temps à autre, cela fait du bien de retourner aux valeurs sûres.

Yv 06/09/2013 14:05

Je n'en ai lu qu'un seul d'elle, un polar très bon

zazy 06/09/2013 16:17

j'aime son côté ogre

Alex-Mot-à-Mots 05/09/2013 16:31

Tu me donnes envie de le lire, même si la ficelle est grosse. Et ton "mais" final en rajoute.

zazy 05/09/2013 17:07

J'aime bien