Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Saint-Luc - Commissaire Garon - Emphysiqué !

21 Mai 2012, 13:01pm

Publié par zazy

Commissaire-Garon---Emphysique--.jpg

 

Commissaire Garon – Emphysiqué

Saint-Luc

Editions Beurepaire

203 pages

ISBN : 9782357671218

 

4ème de couverture :

Roland Ariel-Sachs, homme politique lyonnais mais aussi tout-puissant directeur général du Fonds monétaire de secours est accusé de viol lors d’une réunion du G20 se tenant dans un grand hôtel de Hua Hin, station balnéaire huppée du golfe de Siam.
Le ministère de l’Intérieur charge le divisionnaire Garon d’une enquête discrète : Ariel-Sachs est-il le pervers que décrit la presse ou s’agit-il au contraire d’une lointaine et diabolique machination ? Alors que l’adversaire autoproclamé du Président Balkücy semble se désintégrer en vol et que l’euro est attaqué, l’Elysée et la place Beauvau tentent de circonscrire l’incendie. Par tous les moyens…

la série "Commissaire Garon":

Le commissaire divisionnaire Albéric Garon dirige la brigade des affaires générales de Lyon, brigade un peu particulière chargée des dossiers mettant en cause des personnalités en vue. Suivez-le pataugeant dans la fange peu ragoûtante des affaires dites « spéciales » et plongeant dans les marigots souvent inavouables de la politique et de la finance

 

 

 

Saint-Luc a contrario de R.A.S. a le goût des préliminaires….. Quelques chapitres avant de nous retrouver au cœur du sujet, mais il aime ça, Saint-Luc, nous faire trépigner !!!

 

R.A.S., pour tout le monde signifie : Rien A Signaler. Sachez que lorsque Garon parle de R.A.S., il s’agit de Roland Ariel-Sachs, « imposé » à la Direction Générale du Fonds Monétaire de secours, candidat à la candidature présidentielle, donné comme futur président de la république française. Cet homme est accusé de viol sur une plagiste turque au Sofitel de Hua-Hin en Thaïlande. Attention, Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant…. Vous connaissez la suite.

 

Bien sûr, notre cher Garon est dépêché auprès de .RA.S. en qualité d’attaché culturel auprès de l’ambassade de France à Hua-Hin. Après une enquête rondement menée, il semblerait que R.A.S. ait été emphysiqué. La signification de ce mot ? Allez voir page 165.

 

S’ensuit des péripéties dignes d’un mauvais James Bond et qui ne grandissent pas l’idée que nous nous faisons de nos hommes d’état.

 

Ce copié pas collé sur une affaire ayant existé est le point de départ  d’une digression sur les mœurs des puissants, de la presse. Un humour grinçant à un point que cela fait mal aux dents !

Quoi, qu’un homme très (trop) puissant  se fasse une boniche, même pas jolie, hormis une bouche à faire… « Ses amis » s’en feront des gorges chaudes en privé, mais crient au scandale, à l’affaire devant les journalistes, tout au moins au début. Cette jeune femme, même si elle  ment est l’ultime rouage d’une affaire sordide. Et pendant ce temps là, j’tournais la manivelle peuvent dire ceux qui tirent les ficelles et il y en a de la ficelle, de la grosse, de la fine, bleue, blanc, rouge, noire, jaune…..

 

Ce 3ème opus des actions du Commissaire Garon n’est pas un polar au sens où on l’entend souvent puisqu’il n’y a pas de cadavre, enfin au début, qu’il est, ô combien, hors de sa juridiction et qu’il n’arrêtera personne. Garon va se trouver « utiliser » par le « château » à un point tel qu’il vaut mieux qu’il l’ignore. A noter les progrès de Beynac que Garon avait entourloupé dans les cahiers du commissaire. Ces deux là évoluent en parallèle.  Garon aurait bien été emphysiqué cette fois-ci.

 

Saint-Luc a rectifié quelques erreurs de jeunesse et c’est tant mieux. Garon est maintenant bien installé sous sa plume. J’aime bien le style direct, le sourire carnassier qu’il dégage. Saint-Luc égratigne, enlève les croûtes sur les bobos. La dédicace de Saint-Luc au début du livre est là pour nous rappeler la vérité sur les victimes de viols.

 

Les termes de la newsletter me font comprendre que Saint-Luc est sur une piste et que, comme un sioux, il saura aller jusqu’au bout.

 

Mais, souvenons-nous : ce roman est une œuvre de fiction. Les personnages et les situations sont donc imaginaires, bien que certains des protagonistes du roman soient inspirés de personnages publics.

 

A bientôt de vous de vous lire Monsieur Saint-Luc

Commenter cet article

Yv 21/05/2012 22:23


Un troisième tome qui est encore mieux que les précédenst, ce qui laisse augurer une suite encore meilleure. Tant mieux !

zazy 21/05/2012 23:32



Garon prend de l'ampleur... Attention à l'écluse



Albéric Garon 21/05/2012 19:46


Vous en êtes, chère administrée et de surcroît contribuable, à votre seconde lecture en moins d'un mois de mes aventures. L'autosatisfaction me submerge, certes, mais je dis stop. Danger.
pericoloso, achtung ! A trop lire ce genre de singerie, ça vous dégouterait promptement de votre devoir électoral.


Lorsque vous parlez des erreurs de jeunesse de mon scribouillard, j'à la fois disgracie et approuve. Les erreurs, ok. De jeunesse, tu parles ! Il a trop éclusé, ce mec, quasi terminato. Peut-être
aura-t-il le temps de bonnir une autre de mes escapades ? On verra bien si le prochain bouquin sort en mars prochain...

zazy 21/05/2012 21:58



Cher Albéric,


Merci de votre attention mais soyez rassuré, entre vos 2 oeuvres, j'ai lu du plus sérieux. Quant à mon devoir électoral, soyez sans crainte, je m'emploie à aller dans la cachette, ça me rappelle
quand j'étais petite et que l'on jouait à cache-cache ou dans quelle main est ;le caillou... Pique nique douille... et hop, je mets le papier dans l'enveloppe et je sors de ma cachette avec ung
rand sourire car.... personne ne m'a trouvée !!!!


Je parlais bien sûr de jeunesse littéraire, je n'aurais point voulu offenser votre expérience d'éclusier.


Par contre, dans les prochains bouquin, il faudra penser à changer président et gouvernement. J'vus dis ça, mais j'ai rien dit.


A bientôt de vos nouvelles cher Commissaire