Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Reif LARSEN - L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

23 Novembre 2011, 22:17pm

Publié par zazy

L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. SPIVET

Reif Larsen

Traduction de l’anglais (Etats-Unis) Hannah Pascal

Nil Editions

375 pages

ISBN : 978284114092

 

4ème de couverture :

 

T.S. Spivet est un enfant prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Un jour, il reçoit un appel inattendu du musée Smithsonian lui annonçant qu'il a reçu le très prestigieux prix Baird et qu'il est invité à venir faire un discours. A l'insu de tous, il décide alors de traverser les Etats-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC... Mais là-bas personne ne se doute qu'il n'est qu'un enfant. Muni d'un télescope, de quatre compas et des Mémoires de son arrière-arrière-grand-mère, T.S. entreprend un voyage initiatique qui lui permettra peut-être enfin de comprendre comment marche le monde... Notes, cartes et dessins se mêlent au récit avec un humour et une fantaisie irrésistibles.

 

Biographie de l’auteur :

Reif Larsen a 29 ans et vit à Brooklyn, New York. Il a étudié à Brown University et a enseigné à Columbia University, ou il a suivi un master en « écriture ». Il est également réalisateur et a fait divers documentaires aux États-Unis, en Grande-Bretagne et dans le Sud-Sahara. Le Monde selon l'éminent T.S. Spivet est son premier roman.

 

 

 

 

Ce livre est un OLTO (objet livre très original). Un gros pavé d’une taille peu ordinaire. Il faut dire que la construction typographique des pages est intéressante mais assez déroutante au début.

 

Parlons de Tecumseh Sansonnet Spivet,  le héros de ce livre. 12  ans, il vit dans le Montana au sein d’une famille un peu bizarre. Père rancher, amoureux de vieux westerns ; mère entomologiste à la recherche d’une petite bête ; sœur très « normale » et très fille ; un frère décédé accidentellement depuis peu. Bref, une famille un peu berzingue mais vivable en fin de compte !

 

T.S. lui, n’est plus dans la norme. C’est un petit prodige qui ne peut s’empêcher de penser, calculer et de transformer en croquis, dessins…. Il cartographie tout. Mais, c’est aussi un petit garçon de 12 ans avec des réflexions sur la vie d’un petit garçon de 12 ans. Quel télescopage cela doit être dans son cerveau ? Mais non, sa « maîtrise » scientifique cohabite très bien avec son inexpérience.

 

Un coup de fil va changer le courant de sa vie de campagnard. A l’autre bout du téléphone, Monsieur Jibsen, sous-secrétaire à la conception graphique et aux illustrations au Smithsonian (admirez la précision !!!) lui annonce qu’il a gagné le prestigieux prix Baird  pour la popularisation de la science pour le dessin du Carabidae brachinus... Il est invité à venir au Smithsonian  pour la remise du prix.  Petits quiproquos en cascades puisque Jibsen pense avoir à faire à un jeune adulte !!! Mais, voilà, comment partir sans que sa mère le sache ????  Il a trouvé la solution : prendre le train en douce, voyager comme  les hobos….. Le voici, avec sa valise trop lourde pour lui. Bien sûr, il trouve un moyen de  faire arrêter le train en rase campagne, monter dedans en « candidat libre », trouve à se « loger » dans un camping-car et vogue la galère, non… roule le train. Ce voyage est émaillé de divers incidents ou les notions espace-temps sont différentes des nôtres…. Puis il arrive enfin  à Washington tout sanguinolent d’une blessure suite à une échauffourée avec un traine-misère. Alors là, nous entrons dans d’autres dimensions : la publicité que veut se faire le Smithsonian sur le dos de T.S et plus étonnant encore, ses rencontres avec d’obscures sociétés jouant avec la 4ème ou 5ème dimension !!

 

Dans ce récit, Tout s’imbrique, le vrai, le rêve, l’interprétation d’un petit garçon de 12 ans qui ne s’étonne de rien et qui a une bonne dose d’humour ainsi que la lecture du carnet de son aïeule.

C’est un vrai moulin à paroles... cette volubilité cache un évènement grave dont il peine à parler car il y est intimement lié : la mort accidentelle de Layton, son grand frère. Il y a également cette question propre à tout enfant : est-ce que mes parents m’aiment ? Puisqu’ils ne lui disent jamais et le laissent libre de faire à peu près ce qu’il veut. Mais, à la fin de ce bel ouvrage, il aura la réponse, une réponse  comme il les aime.

 

Ce voyage initiatique permettra à T.S. de sortir du monde de l’enfance. Il comprend qu’il est temps pour lui de vivre dans la vraie vie et qu’être entouré de sa famille vaut tous les prix du monde.

 

Le trajet en train a été un peu long pour moi, je me suis un peu assoupie en même temps que T.S. Il faut savoir s’arrêter dans les gares pour se reposer et déguster des cheerios !!!

 

Ce livre m’a d’abord étonnée par sa taille, son poids, et son contenu. Où mettre les yeux en premier ? au début j’ai hésité, lire d’abord les annotations en marge ou le texte ?? Puis, tout rentre dans l’ordre en suivant les flèches et en admirant les cartographies et dessins. En résumé, un bon et beau livre à offrir à Noël.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Luocine 28/04/2012 18:24


j'ai aimé c elivre et ton commentaire alors j'ai mis un lien vers ton blog


Luocine

zazy 28/04/2012 23:02



Merci beaucoup Luocine, cela me touche vraiment



constance93 28/01/2012 18:29


comme toi, c'est un livre que j'ai assez apprécié malgré son côté déroutant qui ne rend pas la lecture aisée. mais c'est un beau livre que je suis contente d'avoir dans ma bibliothèque, et ce qui
m'a le moins convaincue (la difficulté de lecture à travers les dessins, schémas et annotations) est aussi ce qui fait toute sa richesse...

zazy 29/01/2012 11:06



C'est un livre de bibliothèqe et.... j'ai dû le rendre, mais je vais essayer de l'achetrer dans sa version brochée



manU 26/01/2012 22:14


Je ne connaissais pas, c'est tentant.

zazy 27/01/2012 13:32



Un OVNI à lire



Hélène/Lacazavent 09/12/2011 18:25


Il est dans ma pal, tu me donnes envie de le lire rapidement. J'adore la couverture du grand format  

zazy 09/12/2011 18:53



Il vaut mieux le lire en grand format qu'en format poche car les ilustrations annexes sont peu lisibles !!!



mimipinson 23/11/2011 22:40


je le lis en cemoment...pas plus de 80 pages par jours pour éviter l'étouffement et l'effet pudding anglais....


j'ai envie de connaitre la fin du voyage, et ne pas avoir l'ipression d'avoir investi 7.5 euros pour rien....car sinon ce gosse me gonfle.....et parfois je lui trouve une tête à claque. Bref un
livre beau, mais pas forcément bon pour moi...en tout cas émotionellement, c'est calme plat, d'un point de vue digestif, pour l'instant je maîtrise la situation, mais pour combien de temps?????