Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Patrick Grainville - Le baiser de la pieuvre

13 Décembre 2011, 14:18pm

Publié par zazy

Le baiser de la pieuvre

Le baiser de la pieuvre

Patrick GRAINVILLE

Editions Points

247 pages

ISBN : 9782757824672

 

 

 

4ème de couverture :

 

Sur une île japonaise, tandis que la terre tremble et que le volcan gronde le bel adolescent Haruo est bouleversé par la nudité de Tô, la veuve du pêcheur. Il brûle de lui avouer son amour. Mais Tô a une amante : la pieuvre géante Oryui. Quand Tô s’abandonne à l’extase charnelle, toute la nature vibre avec elle.

 

Une fable inspirée de la célèbre estampe d’Hokusai : Le rêve de la femme du pêcheur

 

Biographie de l’auteur (4ème de couverture)

né en 1947, Patrick Grainville est professeur agrégé de lettres. Il a moins de trente ans lorsqu'on lui décerne le prix Goncourt pour son quatrième roman, les Flamboyants. Ses romans sont disponibles en Points.

 

 

 

Patrick Grainville est parti d’une simple estampe du japonais Hokusai, mais quelle estampe !!!  Un vrai hymne à la volupté et la jouissance.

 

Sur une île japonaise, Haruo adolescent en plein éveil sexuel est subjugué par Tô, jeune veuve de pêcheur, qu’il guette chaque jour au moment du coucher. Un soir, surgit de la mer Oryui, La pieuvre-déesse qui va rejoindre Tô dans son lit et là, quel vertige lorsqu’il assiste à leur voluptueuse union.

 

L’île participe également à l’envoûtement. Les descriptions des travaux liés à la culture du riz, le volcan, la forêt, les sources chaudes….. Les habitants ne sont pas en reste dans ce tableau idyllique. Le moine, peintre, caresse les formes de Tô et Haruo pour mieux en peindre les courbes !!! entouré de jolis moinillons qui ne craignent pas de batifoler dans les sources chaudes. Sato, femme mariée mais volage aime l’amour charnel et ne s’en cache pas. Les seules ombres sont données par le monde occidental, tel Allan, géographe et, surtout, trafiquant de statuettes rares. Le réveil du volcan crachant feu et lave  comme une image amène Haruo vers le moment du passage à l’acte.

 

Nous y trouvons également l’ambivalence de Haruo. Il se trouve partagé entre son île, ses traditions ancestrales, la culture du riz et le monde moderne régi par la rentabilité et l’argent représenté par le bateau-usine qui petit à petit épuise Mâ, la mer nourricière.

 

En tout état de cause, un très bon livre qui allie la houle voluptueuse, telle la vague du même Hokusai. et une écriture fine et poétique. C’est un vrai petit bijou

 

Ce livre est un véritable petit bijou de la littérature libertine et érotique d’une écriture fine, imagée et poétique.

 

Pour bien comprendre, voici la reproduction de l’estampe japonaise « la femme du pêcheur »

hokusai-femme-pecheur-c1d04.jpg

 

 

Je remercie logo-libflybis et son opération un poche, un(e) mordu(e), une critiqueainsi que les Editions points pour ce petit bijou qui va entrer dans mes coups de cœur.

Une autre approche de ce livre sur le blogue de Catherine

 

Commenter cet article

Oncle Paul 23/07/2012 09:43


bonjour Zazy


il y a des moments au cours desquels on aimerait pouvoir s'identifier à une pieuvre ! mais est-ce raisonnable ?


Amitiés

zazy 24/07/2012 13:53



Non, mais c'est si bon !!!!



Catherine 14/12/2011 23:03


Merci Zazy, je ne sais pas où tu as eu ce texte sur l'auteur, mais c'est vraiment moi qui l'ai écrit (je cherche des infos et je les reformule à ma façon : texte unique !). Bonne fin de semaine.

Catherine 14/12/2011 19:04


Je vois que tu as aimé aussi.


Ce que tu as écrit sur l'auteur : « Patrick Grainville est né le 1er juin 1947 à Villers sur Mer dans
le Calvados. Il est agrégé de lettres, romancier et critique littéraire. Son quatrième roman, Les flamboyants, a reçu le prix Goncourt en 1976 (depuis il en a écrit une petite vingtaine
d'autres). » n'est pas la 4e de couverture mais le texte que moi, j'ai écrit pour mon article ! Je ne fais pas de copier-coller du site de l'éditeur ou de Wikipédia ou autre (ou
alors je mets entre guillemets, mais c'est très rare car je préfère écrire un truc moi-même).


Voici la 4e de couverture : « Né en 1947, Patrick Grainville est professeur agrégé de lettres. Il a moins de trente ans lorsqu'on lui décerne le prix Goncourt pour son quatrième roman, Les
Flamboyants. Ses romans sont disponibles en Points. »

zazy 14/12/2011 19:20



Mille excuses pour le copié-collé, je pensais vraiment que c'était la 4ème de couverture.... Pourtant je ne l'ai pas copié sur ton blogue... Alors, mystère et je vais de suite changer ce que j'ai
copié sur mon blogue....