Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Patick RAMBAUD - Quatrième chronique du règne de Nicolas Ier

13 Février 2011, 18:50pm

Publié par zazy

regne-nicolas.gifPatrick RAMBAUD

Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er

Editions Grasset 175 pages

 

 

4ème de couverture :

« L’année qui courut de l’été 2009 à l’été 2010 consacra la dégringolade de Nicolas Ier dans l’opinion. Les événements ne se succédaient plus pour s’éteindre l’un l’autre, selon la stratégie impériale, mais ils se chevauchaient et, en naviguant de conserve, restaient en permanence dans les mémoires.

La cruelle estocade portée au duc de Villepin, la ruineuse affaire des vaccins de la baronne Bachelot, l’affaire des bons mots de M. d’Hortefouille, l’affaire de la nomination ratée de Monseigneur le Dauphin, le livre empoisonné de M. Mitterrand, marquis de Valois, les glapissements du lieutenant général Raoult, plus rien ne se dispersait mais revenait sans cesse pour accuser Notre Déphasé Souverain dont la cote d’amour baissait de manière inquiétante chez ceux qui l’avaient autrefois choisi et s’estimaient dupés. Se succédèrent ensuite des mensonges, des rumeurs et une raclée électorale, jusqu’au feu d’artifice allumé par M. Woerth, duc de Chantilly et trésorier impérial, qui souligna la collusion entre le pouvoir et l’argent. Notre Prince Empêtré pourra-t-il remonter la pente ? Et à quel prix ? Vous le saurez dans le prochain épisode (à suivre). » P.R.

Mon avis :

J’avais lu la première critique et nous voici déjà, à la 4ème !!!!!!

Nous retrouvons notre  « chatouilleux leader », « nerveux souverain », « égocentrique monarque » « Nicolas le Névrosé »…... Nous suivons les péripéties de la baronne de Bachelot, du marquis de Valois,  de Monseigneur le Dauphin, du lieutenant Général Raoult….. Pathétique, « le portrait de Madame en Marie-Antoinette » « si il y avait du serrurier amateur chez Notre Précieux Souverain, il y avait de l’Autrichienne chez l’Italienne »

Ce livre acide voire acerbe prête à rire. Le sourire est jaune et grinçant. Il faut reconnaître que ces chroniques sont une bonne révision des dérapages de nos gouvernants. Les titres de chapitres, exemple chapitre II : « La tentation dynastique – Eloge d’un fils à papa – Grandes manœuvres au Château – Comment Monseigneur le Dauphin fut bouté hors de l’Epad – Le Chevalier David d’Ouillet en  politique – Cris d’effroi du très résigné lieutenant général Raoult – Comment Sa Majesté détruisit le mur de Berlin – Malaise au Parti Impérial » sont un résumé très concis.Dans 150 ans, qui sait, cela sera joué à la Comédie Française (si elle existe encore !!!), en attendant, nous le vivons quotidiennement. Où sont la vertu, le dévouement, le désintéressement dans tout ce cirque !!!!

Merci Monsieur Patrick RAMBAUD pour cet exercice salutaire. Ce qui me fait peur c’est que, changer l’homme ne changera peut-être pas la façon de faire, le fait du prince. Donc, comme l’écrit Patrick Rambaud, à suivre, hélas.

Commenter cet article