Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Martin PROVOST - Bifteck

30 Novembre 2010, 22:09pm

Publié par zazy

Bifteck.jpg
 

Martin PROVOST - Bifteck -

Editions Phébus - 125 pages

Quatrième de couverture :

Chez Plomeur, à Quimper, on est boucher de père en fils. Dès sa puberté, en pleine guerre de 14, André, fils unique de Loïc et Fernande, développe un don très particulier, celui de faire « chanter la chair » - et par n’importe laquelle : celle des femmes qui viennent faire la queue à la boucherie Plomeur, dans l’espoir de goûter au plaisir suprême. André assume gaiement et avec talent le devoir conjugal des absents partis au front. Mais l’armistice survient et les maris reviennent. Un matin, André trouve devant la boucherie un panier en osier avec à l’intérieur, un bébé. Puis un deuxième, un troisième….Du jour au lendemain, voilà André père de sept enfants, et poursuivi par un époux jaloux décidé à lui faire la peau. Avec la chair de sa chair, André s’enfuit à Concarneau et affrète un bateau. Direction l’Amérique !

 

Petit bouquin mais qui démarre au quart de tour. Pas le temps de penser, André arrive et tout s’emballe. La chair, la viande, il n’y a que cela de vrai !!!!!!!!!!!!

Bon, reprenons. André est issu d’une famille de bouchers-charcutiers. C’est une histoire de famille…………….. Tout se passe très bien, ce petit garçon précoce apprend à lire, à compter et écrire dans la boutique de ses parents. La puberté arrive et là, des femmes de matelot à la sous-préfète, toutes les femmes du canton défilent dans la boutique dans l’espoir doigts d’André….. Et qui fait se pâmer l’heureuse élue. Je vous dois la vérité ; l’heureuse élue se retrouvera entre les mains expertes d’André car il a un DON : il fait chanter la chair de toutes ces femmes…………………

Las, à force de faire chanter la chair, les petits fruits arrivent : 1 puis 2…. Jusqu’à 7 bébés sont déposés devant la boucherie au grand dam des parents qui en périssent.

De harpiste soliste sur chair, André devient papa poule, puis marin sur cornu…………

Nous entamons la deuxième partie de cet opus. Là, nous entrons dans une autre dimension. Les enfants se nourrissent de  poissons et, surtout, de leur père. Ce voyage initiatique les emmène jusque sur une île déserte où André découvre que ses enfants n’ont plus besoin de lui et il retourne à la terre-mère et cela se passe comme une nouvelle naissance : il nait à la terre.

 

Ce roman Atypique se déguste jusqu’à la moelle !!!!! Les mots vous font saliver sourire, réfléchir. Ce bouquin est plein d’une sensualité jouissive et gaie. En un mot, pardon, en 2 mots : j’ai adoré !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 1heure trente de bonheur

 

J’ai retrouvé la sensualité qui émanait de son film : Séraphine

 

L'auteur :

Né à Brest, Martin PROVOST est cinéaste et écrivain. Il a réalisé 3 longs métrages dont Séraphine, plébiscité par la presse comme par le public et récompensé en 2009 par 7 César. Il tourne actuellemebnt une adaptation du romain de Keith Redgway : Mauvaise pente (Phébus prix Fémina 2001) avec Yolande Moreau et Edith Scob dans les rôles principaux. Bifteck est son 3ème roman.

Commenter cet article