Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Marie-Thérèse Mutin - Entre chien et loup

18 Juillet 2011, 22:28pm

Publié par zazy

 

mth

Entre chien et loup

Marie-Thérèse Mutin

Les Editions Mutine

100 pages

 

 

4ème de couverture :

"Entre tous mes tourments entre la mort et moi
Entre mon désespoir et la raison de vivre
Il y a l'injustice et ce malheur des hommes
que je ne peux admettre il y a ma colère"
Paul Eluard
 
Née en 1939, institutrice, militante et responsable politique, élue maire, conseillère régionale, députée européenne, fondatrice des Editions Mutine et auteur, Marie-Thérèse Mutin, dans cette Promenade Mutine, conte, avec pudeur, humour ou émotion, un drame, une rencontre, un sourire, une phrase, qui - hasard ou destin ? - peuvent infléchir le cours d'une vie.
Mais la direction sera toujours la même : l'amour et la défense des "gagne-petit".

 

Mon avis :

 Avec Le premier texte : « pas peur, petite, pas peur » et nous entrons dans le vif de la personnalité de Marie-Thérèse Mutin surtout dans sa conclusion : « Prévert a bien raison : quelle connerie la guerre ! ».

 

Le rapport de forces sera souvent présent dans ce livre de souvenirs. Que ce soit pendant la guerre, dans la fratrie, en politique….

Et la politique, Madame le Maire connait, elle qui fut responsable de section dans ma région de Bourgogne !!!! Une femme responsable de section, ce qu’elle a dû subir, je n’ose y penser !!!

Marie-Thérèse Hutin, enfant de la guerre, se souvient des privations et nous en parle de façon humoristique avec l’histoire de la poule au riz de Madame Antozic

Le souvenir prégnant de sa première rentrée scolaire en 1960, époque où les enseignants se sentaient chargés d’une mission et que les réformes ne se faisaient pas à chaque arrivée d’un nouveau ministre de l’enseignement.

Le texte le plus émouvant pour moi fut « gare au souvenir », d’autant que je connais la gare de Dijon et que je « vois » ;  non, je n’imagine pas je « vois » et son cri retentit dans mes oreilles. La fêlure revient, puis la réalité-vraie comme disent les enfants refait surface avec cette réunion qu’elle doit présider.

L’action politique sera sa vie. Elle sera élue maire de son village…. Pour finir député européen avant de tout arrêter et se retrouver seule…. « Ses amis » l’oublient facilement. Il n’y a qu’à lire le passage des courtisans un petit régal….

J’ai souri lorsqu’elle nous parle de sa bévue quant à une « œuvre d’art contemporain » !!!

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé ce petit livre où une dame nous réconcilie avec la politique au vrai sens du terme, pleine de compassion, d’humanité, d’amour des « petites gens », toujours en révolte, encore pleine d’espoir. Il y a beaucoup d’amour et beaucoup d’humour tout au long de ces 100 pages que l’on peut relire à tout moment.

Incorrigible utopiste, je continue de rêver à la terre promise c’est ce que je retiens d’elle et, lorsque je verrai la petite sittelle revenir sous mes fenêtres avec ses traits d’eye liner sur les yeux, je penserai à vous Madame Mutin mutine.

Merci Myriam de m’avoir prêté ce petit bijou que je te renvoie avec beaucoup de regret !!!!!

Commenter cet article