Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Les noces de figaro ou la Sagesse de Chérubin

20 Avril 2011, 23:00pm

Publié par zazy

 

Sans-titre-4.jpgXavier Clément : Chérubin 40 ans plus tard !!!

Sans-titre-5.jpg

 

 

La Comtesse, Valentine Martinez, Soprano

 

 

 

 

 

Sans-titre-2.jpg

 

 

Une partie de l'octuor

 

 

 

 

 

Sans-titre-6.jpg

 

 

 

Valentine Martinez, Laurent Nogues (chef d'orchestre et adaptateur), Xavier Clément

 

Les photos ne sont pas de moi mais de André Davo

 

 

 

 

 

Présentation (extrait du programme)

 

Le point de départ : Beaumarchais, Mozart, Da Ponte et une trilogie de comédies dont le Mariage de Figaro, le Barbier de Séville et la Mère Coupable.

Léon d’Astorga, colonel d’une armée espagnole est l’homme de 60 ans qu’est devenu Chérubin, le petit page amoureux qu’il était dans c et opéra.

Il revient sur sa vie passée, ses amours, son fils, après 40 ans de service dans une armée, place que le Comte lui a imposée pour l’éloigner de son épouse. Trop tard, l’amour de Chérubin pour la comtesse a donné un fils que ce comte reconnaîtra sans en être le père….

 

Les femmes, l’amour d’un homme et d’un père, la gloire militaire, tout est prétexte à revisiter Mozart et Beaumarchais.

 

A la manière du monologue, Chérubin nous conte son chemin avec cet enthousiasme fou de l’adolescence tumultueuse et son entrée abrupte dans le monde des adultes.

 

La musique du grand Mozart n’est jamais redondante mais ne peut se satisfaire de simples retouches. Pour cette raison l’arrangement que vous entendrez ce soir est une réduction pour octuor de l’époque du compositeur. Wendt, l’arrangeur, l’a travaillée pour diffuser l’opéra même dans les cours allemandes sans moyens financiers excessifs mais dont les appétits musicaux, intellectuels et théâtraux forcent le respect.

 

Voyageons donc ensemble dans ce monde trouble et magique des XVIII et XIX siècles, emportés par le timbre et la prestance scénique de Xavier Clément, comédien metteur en scène

 

Chef d’orchestre : Laurent NOGUES /

Comédien : Xavier CLEMENT : Créateur de sa  compagnie  théâtrale éponyme

Soprano : Valentine MARTINEZ qui créa Vision Nocturne de T. ESCHÏCH en 2010

Musiciens de l’orchestre des Sages Folies

Léonore PINEYRO : violon

Blandine FIADHERBE : alto

Clémence RALINCOURT : Violoncelle

Pauline DUPUY : contrebasse

Marc PERBOST : Hautbois et membre fondateur de l'orchestre

Emmanuel BRANCA : Clarinette

Arnaud LOMMIS : Basson

Jean SMEKTALA : Cor

 

Avec la participation des pupitres féminins de la chorale Atour Chœur de Cosne sur Loire

Chef de chant : Dominique FAUDEL

 

Mon humble avis de non-initiée

 

Laurent Noguès à la baguette, l’orchestre, le récitant et la diva… tous nous ont ravis. Chérubin-Xavier Clément, de sa voix grave et vibrante a ravivé ses souvenirs, tour à tour désenchanté, mélancolique avec, de temps à autre, un petit sourire de ravi. Grâce à lui, nous avons  vu apparaître sa chère Comtesse, si vivante avec sa voix de soprano, hélas  pas trop aidée par la sonorité des lieux, qui a su nous ravir autant qu’elle a enchanté son Chérubin. L’octuor nous a fait vibrer répondant en musique au récit de Xavier Clément.

Une pièce opéra-concert qui permet d’avoir un avant-goût de l’opéra et parfaitement accessible aux non-initiés à la musique classique.

 

J’ai passé une soirée enchanteresse. Tous, musiciens, conteur, soprano, chorale, sont arrivés à me faire oublier le manque de moyens techniques et financiers. Grâce à cette petit formation, j'ai pu isoler, de temps à autre, les instruments de musique dont la clarinette et j'y ai trouvéa des sonorités que le jazz s'est approprié !!! Normal, Mozart est universel

 

Le spectacle fut applaudi à l’aune du plaisir des spectateurs, soit longtemps et avec enthousiasme !!!

Je souhaite vivement que ce spectacle puisse continuer son chemin.  Je le reverrai avec plaisir en juillet prochain à la fête intercommunale de la C.C.N.B. Je vais même aller plus loin et vous donner l’adresse électronique de l’orchestre ! sages-folies@orange.fr

Ce petit billet est écrit en écoutant les Noces de Figaro !!!

Commenter cet article