Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Irène NEMIROVSKY - Le malentendu

6 Décembre 2010, 19:12pm

Publié par zazy

le-malentendu.jpgLe malentendu – Irène NEMIROVSKY

4ème D E COUVERTURE

Yves Harteloup est un rejeton déclassé de la grande bourgeoisie, meurtri par la guerre. En vacances sur la côte basque, il retrouve les matins radieux de son enfance et s'éprend de Denise, une femme mariée qui appartient à son milieu d'autrefois. Très vite, Denise l'aime et ne vit que pour lui. Mais à mesure que son amant se révèle mélancolique et fuyant, elle accepte, comme un passe-temps, la compagnie d'un autre homme et perd définitivement celui qu'elle aime. La perte de l'innocence et le goût amer du bonheur dans le Paris des années folles. Le premier roman, jamais réédité, d'Irène Némirovsky, qui n'avait que vingt-trois ans à sa publication, en 1926.

Biographie de l'auteur

Irène Némirovsky est née en 1903 à Kiev et fut assassinée le 17 août 1942 à Auschwitz. À titre posthume, en 2004, elle a reçu le prix Renaudot pour son roman Suite française, qui connut un succès mondial. Toute son œuvre, romans et nouvelles, a été depuis rééditée.

Mon commentaire

Eté 1924. Yves Harteloup, jeune homme ruiné et rescapé de la guerre 14-18,  est en vacances dans un hôtel de luxe à Hendaye, ville de son enfance riche et insouciante qu’il ne peut oublier. Endormi sur la plage, une poignée de sable lancée par Francette va changer sa vie et peut-être plus…………..

Francette est la fille de Denise en vacances avec son mari  et résidant dans le même hôtel que lui. Il s’avère que ce Monsieur JESSAINT, le mari et père, est une vague connaissance qui se renoue au gré de ces vacances. Puis, advint ce qui devait arriver : le mari épousé mais non aimé, s’en retourne à ses affaires……………….  Yves, Denise et Francette poursuivent leurs vacances communes. Puis Yves et Denise (Francette est laissée aux bons soins de sa nurse) entament une relation amoureuse sous le ciel de plus en plus terne de ce mois de septembre.

De retour à la vie parisienne, la relation continue. Harteloup, homme lâche et sans passion, s’ennuie dans son travail sans intérêt de scribouillard dans un quelconque ministère, dépense sans compter pour combler ou suivre la vie virevoltante de sa maîtresse. Tous ces petits problèmes pourrissent la vie de Harteloup qui s’enferme dans un certain mutisme, devient fuyant, refusant même de la recevoir. Denise, petite fille riche, innocente, égocentrique qui rêve d’un Amour absolu uniquement tourné vers elle.  Cet amour de vacances ne va pas résister  à la froideur parisienne. Ils ne pourront dépasser leurs égoïsmes respectifs et le fossé entre eux va s’agrandissant

Le livre se termine sur cette phrase : « Voilà, voilà, c’est fini…. Et je n’ai pas su que c’était le bonheur. »

Ce livre est fort bien écrit, les descriptions des états d’âme des deux héros sont parfaites dans leur crescendo. Du Sagan avant l’heure !! Mais…………. Parce qu’il y a un mais : je me suis ennuyée, terriblement ennuyée.

Chaleur du sang m’avait emballée. Et là, il y a vraiment eu un malentendu

Commenter cet article