Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

François Barcelo - J'haïs le hockey

28 Janvier 2013, 20:21pm

Publié par zazy

http://1.bp.blogspot.com/-Kpa9znOON_U/TdP6AwYYbMI/AAAAAAAAA-U/66yL2Xmwnk0/s200/J%2527hais+le+hockey.jpg

J’haïs le hockey

François Barcelo

Editions Coups de tête

2011

111 pages

ISBN : 9782896710003

 

 

4ème de couverture :

Antoine Vachon haït le hockey. À la suite de l'assassinat du coach de l'équipe de hockey de son fils, Antoine se voit pourtant contraint de le remplacer à pied levé, sans savoir alors que sa vie va changer. Le flou persiste. Qui a assassiné le coach? Et surtout, pourquoi? Le fils d'Antoine aurait-il quelque chose à voir dans tout cela? L'entraîneur était pourtant connu et apprécié dans sa communauté, il s'occupait bien de ses joueurs, trop bien peut-être…
François Barcelo signe ici un roman vif, nerveux, outrageux, sensible, noir, étonnant, détonnant, shakespearien, tragique, sportif, amoureux, désillusionné, un roman sur l'amour, sur la trahison, sur l'incompréhension…

 

=============

Quel est ce tire avec une faute d’orthographe ??? La chronique de Richard m’avait plu et j’ai déniché ce petit livre d’un auteur canadien.

Antoine est bien mal embarqué », sa femme l’a largué après l’avoir trouvé dans le lit conjugal en charmante compagnie, c’est balot !!! Il a perdu son travail, n’a plus de voiture, habite dans un appartement minable au-dessus d’un garage désaffecté, n’a pas d’amis… bref, tout va bien dans le moins bon des mondes, mais ce n’est pas fini !!

« J’haïs le hockey »…. Cela fut-il un des facteurs de notre séparation, presque huit ans plus tard ? J’en suis convaincu, même si Colombe a plutôt invoqué pour me mettre à la porte le fait que je l’avais trompée avec sa comptable stagiaire dans le lit conjugal, pendant qu’elle était avec Jonathan et des amis à la Cage aux Sports de la ville voisine, justement pour m’épargner un méchant mardi Molson Ex à la télé familiale »

Pourtant, il doit surmonter son aversion pour encadrer l’équipe de son fils, l’entraîneur étant mort subitement…. Tout se passe le moins mal possible jusqu’au moment où ils se retrouvent dans un motel pour la nuit…..  Là, au fil de péripéties que je vous laisse découvrir, il apprend que l’entraîneur a été sauvagement tué.

 Nous suivons le cheminement de sa pensée. Son cerveau échafaude des plans au fur et à mesure de ses découvertes, mais au lieu d’en parler avec son fils ou sa femme, il saute d’une hypothèse à l’autre. Il ira même jusqu’à se dénoncer à la police où un certain Provençal le reçoit…. Provençal qui s’avérera être le nouveau compagnon de Colombe.

 Antoine Vachon est un mec déphasé, à mille lieues de la réalité, enfermé dans le tourbillon négatif de sa vie actuelle. Il vit les choses en son for intérieur, échafaude des hypothèses, mais semble en retrait de tout réaction, comme inaccessible. Qu’il ne réagisse pas lorsque Kim lui sort sa petite phrase, cela m’a choquée.

Je suis un peu déçue par cette lecture. Est-ce le hockey qui me laisse de glace, je ne sais pas, mais je m’attendais sûrement à autre chose. J’ai eu le hoquet en lisant la fin  qui m’a désarconnée.

  Ils l'ont lu et aimé :  Richard - Lecture d'ici et ailleurs -

Commenter cet article

dominique 01/02/2013 12:35


Ah mais pardon.. il n'y a pas de faute d'ortographe dans le titre.. j'haìs, c'est très français, enfin français québecois.. 


t'haïs tu ca?  c'est vrai que ça surprend. 


Mais sois tranquille, j'haïs ça aussi le hockey, en tant que religion d'un pays.. 

zazy 01/02/2013 14:16



Merci pour la précision Je ne savais pas !! chez nous, ce serait le foot, enfin à ce qu'il parait



Yv 30/01/2013 09:28


Tu es courageuse, rien qu'au titre, je ne me serais pas risqué. 

zazy 30/01/2013 19:06



Richard avait aimé !!! heureusement, le roman était court



Une Comete 29/01/2013 13:06


le titre est rigolo quand même (ok ça suffit pas...)

zazy 29/01/2013 13:23



ça n'a pas suffit