Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Charles Bock - Les enfants de Las-Vegas

1 Décembre 2011, 15:09pm

Publié par zazy

 

Les enfants de Las Vegas

 

Les enfants de Las Vegas
Charles Bock
Éditions  Points
Nombre de pages : 597

ISBN : 2757823779



Quatrième de couverture :

Quand Newell, un adolescent hyperactif, s'enfuit de chez lui, ses parents s'écroulent.
Au cours de sa virée nocturne, il croise d'autres jeunes paumés en rupture avec leur famille : une toxico, un livreur de films X, un dessinateur de BD, une strip-teaseuse. Sous les néons blafards de Vegas, ils oscillent entre rêves de gamins et combines de voyous pour tenter de trouver un sens à leur vie...

 

 

 

Je n’ai pas trouvé la porte d’entrée et je me suis pris tous les mots en pleine figure, dans le désordre

Je ne l’ai pas terminé et c’est rare.

Il n’y a que de la cacophonie, les mots me revenaient en pleine figure  sans que j’e n comprenne le sens. Je lisais les pages sans les comprendre, les mots me rentraient dans le cerveau, mais fuitaient de suite.

Tout m’a semblé brouillon, irrespirable…. J’ai tenté d’entrer par effraction, par une petite porte dérobée, mais rien n’y a fait. Est-ce l’écriture froide qui dissèque la vie de ces jeunes paumés et de leurs parents quasi absents ???  j’ai cessé le combat, KO debout, marre de me prendre des bouts de phrase en pleine gueule sans savoir pourquoi.  

Vous avez compris, je n’ai pas aimé du tout et je l’ai envoyé à une autre lectrice, j’attends son verdict.

Je tiens à remercier le partenariatârtage lecture points pour ce livre qui va voyager

Commenter cet article

lespassionsdemalo 02/12/2011 23:49


A force de tâtonner, j'ai trouvé la bonne porte et ne le regrette pas.


Un bémol toutefois sur l'écriture parfois très dure et crue!!!

zazy 03/12/2011 10:30



J'en ai eu marre d'être exclue, de recevoir des mots sans suite en pleine figure et vj'ai dit stop.


Je n'en n'étais pas encore arrivée aux moments durs, mais iln'y avait aucune respiration, tout est enchevêtré, une impressiond d'être enfermée dansune pièce sans fenêtre ni porte



Sharon 02/12/2011 17:10


J'imagine sans peine le style de cet auteur : je n'ai donc pas du tout envie de découvrir ce livre.

zazy 02/12/2011 17:51



Certaines critiques ont encensé ce livre, mais, la porte m'en est restée fermée à double tour !!!