Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Arnaldur Indridason - La rivière noire

9 Février 2013, 11:48am

Publié par zazy

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/589/34598589_6998802.jpg

La rivière noire

Arnaldur Indridason

Traduit de l’islandais par Eric Boury

Editions Métailié

Février 2011

350 Pages

ISBN : 9782864247586

 

4ème de couverture :

Dans un appartement à proximité du centre de la ville, un jeune homme gît, mort, dans un bain de sang sans qu'il y ait le moindre signe d'effraction ou de lutte. Aucune arme du crime, rien que cette entaille en travers de la gorge de la victime, entaille que le médecin légiste qualifie de douce, presque féminine. Dans la poche de Runolfur, des cachets de Rohypnol, médicament également connu sous le nom de drogue du viol... Il semblerait que Runolfur ait violé une femme et que celle-ci se soit ensuite vengée de son agresseur. Un châle pourpre trouvé sous le lit dégage un parfum puissant et inhabituel d'épices, qui va mettre Elinborg, l'inspectrice, amateur de bonne cuisine, sur la piste d'une jeune femme. Mais celle-ci ne se souvient de rien, et bien qu'elle soit persuadée d'avoir commis ce meurtre rien ne permet vraiment de le prouver. La fiole de narcotiques trouvée parmi d'autres indices oriente les inspecteurs vers des violences secrètes et des sévices psychologiques. En l'absence du commissaire Erlendur, parti en vacances, toute l'équipe va s'employer à comprendre le fonctionnement de la violence sexuelle, de la souffrance devant des injustices qui ne seront jamais entièrement réparées, et découvrir la rivière noire qui coule au fond de chacun.

===========

Un refroidissement ? Impossible de dormir parce que vous toussez, la solution ? bien calée sous la couette, un bon polar et la nuit passe sans souci !!!!

C’est mon premier Indridason. Elinborg de la criminelle islandaise m’a tenue compagnie, tenue éveillée. Cette femme flic a un mari parfait, toujours disponible, des adolescents normaux. Elle semble elle-même parfaite, pugnace mais sans brusquerie. Un bon polar classique que j’ai lu avec grand plaisir où il est question de viols, violences familiales, lourds silences… tout ce qu’il faut pour passer une très agréable nuit de lecture.

 

critiquesABC2013

Commenter cet article

Lystig 27/02/2013 17:59


auteur à lire !

zazy 27/02/2013 18:21



J'en ai un second en commande à la bibliothèque



Le Papou 10/02/2013 21:56


Un bon, très bon Indridason.


 


Le Papou

zazy 11/02/2013 09:18



un bon classique comme je les aime



dominique 10/02/2013 13:22


bonjour, 


la fin de ton commentaire me plait beaucoup " tout ce qu'il faut pour." j'aime cet humour.. 

zazy 10/02/2013 18:31



Ce livre a été détaillé maintes et maintes fois, je n'allais pas recommencer. Mais cv'est vrai, il y a tout ce qu'il faut !



Philisine Cave 10/02/2013 11:36


Question indiscrète hors roman : combien d'heures as-tu dormi cette nuit-là ? Bises, sinon, j'aime beaucoup cet auteur.

zazy 10/02/2013 11:54



environ 2 heures !!!



Yv 10/02/2013 10:22


Il y a un petit moment que j'ai abandonné Indridason, je devrais le reprendre. je dis ça à chaque fois, mais à chaque fois, je trouve un autre livre à lire

zazy 10/02/2013 10:43



Il était dans ma PAL depuis sa sortie !