Antoine Choplin - Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar

Antoine Choplin

Editions La fosse aux ours

200 pages

Janvier 2017)

ISBN : 9782357071193

 

4ème de couverture :

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar ou comment un jeune cheminot de Trutnov (Tchécoslovaquie) croise sur son chemin Vaclav Havel, comment une amitié se noue entre les deux hommes entre parties d'échecs et bières partagées jusqu'au balcon du Château, place Venceslas, à Prague...Le dernier roman d'Antoine Choplin, inspiré d'une histoire vraie, s'intéresse comme souvent aux humbles et montre comment, parfois, le destin les porte, les fait basculer du côté des justes et les fait participer, presque par hasard, à la grande Histoire...

=====================

Pourquoi les dictatures et autres gouvernements populaires n’ont de cesse de fustiger, interdire la culture, les livres… Parce que c’est un moyen de s’élever, d’apprendre, de découvrir, de changer sa et de vie..

Tomas Kusar, depuis tout petit, voulait travailler dans les chemins de fer tchèque, il a la passion des trains, passion transmise par son grand-père « C’est avec le souvenir resté vif de son grand-père l’emmenant marcher en forêt le long des voies pour voir passer les trains que Tomas a décidé d’entrer aux chemins de fer. »

Son autre passion, c’est la photo. Photographier les écorces d’arbres qu’il rencontre dans ses longues promenades dans la forêt. Tout ceci suffit à son bonheur. « Les blessures d’écorces, voilà ce à quoi il se consacrait ces derniers temps lors de ses promenades, photographiant les plus singulières d’entre elles. Discrètes ou béantes, sculptées en relier ou en creux, traits d’élégances ou plaies difformes. »

Sa vie va prendre un virage lorsque il rencontre Vaclav Havel, directeur de la troupe de théâtre qui vient dans sa commune. Une représentation calamiteuse, les spectateurs mâles, tous pris de boisson envahissent la scène. Tomas voit sa vie changer avec sa rencontre avec Vacla Havel, qu’il voit essuyer les bancs avant la représentation, tout directeur qu’il est. Plus rien ne sera comme avant, en bien ou en moins bien. Il perd sa place de cheminot, mais trouve une amitié forte avec le clan Havel. Il suit le dissident jusqu’au bout sans jamais perdre sa personnalité.

Ce qui est étonnant dans ce livre, c’est la tranquillité de Tomas qui va sa vie, qui fait ses choix sans jamais se départir de sa sensibilité. Tomas, c’est dans la nature qu’il devient beau, important car il sait se fondre parmi les arbres qu’il aime tant.

Une histoire politique, d’amitié dans une écriture tranquille, non pas comme Baptiste, mais comme Tomas qui progresse son bonhomme de chemin ; Résistance au quotidien, sans action d’éclat. L’emprisonnement fait partie de son action, il le sait. Vaclav Havel en fait la dure expérience plusieurs fois. Tomas fait partie de ces petites mains si importantes pour faire fonctionner une cellule, une action, une entreprise… J’ai suivi avec grand intérêt son engagement auprès du future président

Ce livre est une histoire d’amitié avant un livre politique même si Vacla Havel, en creux, est très présent. J’ai suivi le cheminement, côte-à-côte des deux hommes, les yeux rivés vers l’avenir et vers l’autre.

Un superbe lecture. Au fil des livres, Antoine Choplin confirme son talent avec une écriture simple mais loin d’être simpliste. Pas de fioriture, de grandes envolées lyriques, rien que le quotidien, le naturel et cela en dit, parfois, plus long.

Un coup de coeur

 


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Philisine Cave 11/05/2020 10:27

En fait j'ai envie de lire ce livre, en découvrant ton avis, même si je sais qu'il ne fait pas l'unanimité. Comme toi, il y a quelque chose dans la plume d'Antoine Choplin qui me touche profondément, qui va direct dans mon cœur. Donc je prends le risque d'être déçue mais je lirai cette histoire. Bises et merci pour ta chronique.

zazy 14/05/2020 22:00

Il faudra que je regarde plus avant ces chroniques tièdes

Alex-Mot-à-Mots 07/05/2020 15:25

Tu as raison : pas de grandes envolées lyriques, juste l'essentiel.

zazy 07/05/2020 17:17

Il dit des choses sans appuyer et, pourtant, des fois, ça fait mal

manou 06/05/2020 11:07

J'adore Antoine Choplin et il me touche beaucoup dans chacun de ses écrits. Je n'ai pas encore lu celui-là. Merci de nous en parler

zazy 07/05/2020 13:45

Ce n'est pas un très récent

Aifelle 06/05/2020 07:31

Je préfèrais ses premiers romans ; les derniers m'ont moins plu. Du coup, je n'ai pas lu celui-là.

zazy 07/05/2020 13:45

J'aime sa plume et je suis conquise à chaque titre

Sandrine 05/05/2020 20:34

D'Antoine Choplin j'ai lu "Une forêt d'arbres creux" qui ne m'a pas vraiment plu. A force d'être elliptique, il en devient froid et ne me touche pas alors que ce qu'il raconte est tragique...

zazy 05/05/2020 22:53

Je ne suis pas d'accord avec toi, car, pour c'est justement sa force

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog