Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Pascal Prévot - Théo Chasseur de baignoires en Laponie

9 Décembre 2016, 18:34pm

Publié par zazy

Théo Chasseur de baignoires en Laponie

Pascal Prévot

Editions du Rouergue

juin 2016

128 pages

ISBN : 978-2-8126-1061-5

A partir de 9 ans

4ème de couverture :

Elle est terrible ! Elle est redevenue sauvage ! Elle est maligne et redoutable ! C'est une baignoire...
Dans le château de Kreujilweck-Potam, elle sème la terreur. Heureusement, le père de Théo est un des meilleurs chasseurs de baignoires au monde (enfin, c'est ce qu'il dit). Pour Théo et sa copine Elisa, c'est le baptême du feu, leur première grande chasse. Et elle promet d'être inoubliable !

L’auteur (site de l’éditeur) :

Pascal Prévot est né dans les Vosges et vit en Alsace entre la campagne, où il habite, et Strasbourg, où il travaille dans une agence de presse. Il a quatre enfants. Il publie des textes dans des revues et chez plusieurs éditeurs (Le Rouergue, Bayard, Milan, Oskar).

===========

Théo a une chance inouïe, il va louper l’école pendant quelques temps pours suivre son père qui exerce le difficile et dangereux métier de chasseurs de baignoires. Et oui, je vous assure que cela existe. Notre placide baignoire en fonte dans laquelle nous nous prélassons dans une eau tiède et émolliente, peut redevenir sauvage.

J’ai découvert ce métier, très dangereux, avec le livre de Pascal Prévot. « Mon père et moi sommes chasseurs de baignoires. La profession n’est pas aussi dangereuse qu’il y parait, sauf quand les baignoires sont redevenues sauvages depuis longtemps. Dans ces cas-là, il est conseillé de se monter prudents. En fait, c’est mon père, le chasseur de baignoires. Moi, je suis son assistant, j’apprends le métier. »

Donc, Théo et son père partent pour la Laponie, chez le comte Krolock Van Rujn. Le terminal, la gare de Kreujilweck-Grand Nord, petite gare isolée, sans village autour, rien, le vide, la neige, rien… Sauf  un distributeur de boissons de l’autre côté des rails.

Enfin, ils arrivent au château sous un orage à tout casser et Théo fait la connaissance d’Elisa qui l’aidera beaucoup dans la chasse à la baignoire « C’est une vieille baignoire. Une solitaire en fonte émaillée. Une dure. Elle ne fait plus confiance à personne. Ça va être une belle chasse pronostiqua papa. »

C’est vrai, la chasse sera épique, dangereuse, un vrai rodéo. Quelle aventure !!

Le père de Théo, en vrai professionnel soucieux de sa renommée est équipé de tout un barda logistique du plus sophistiqué au plus simple.

Souffrez que je vous parle du ricanement dément de la baignoire au fond des bois derrière les murs du château, ou du jet d’eau brûlante sortant de la pomme de douche alors que la baignoire, indépendante de toute tuyauterie, dévale les escaliers. Ah oui, vous commencez à avoir peur, je le sens, je le sens !! Je ne parle même pas du coup de la tortue luth, ce serait trop pour votre petit cœur. Sachez que Théo et Elisa, EUX, ont affronté cette démente avec ses « raisonnements de tuyauterie »

Théo, tu es un chef, un super chasseur qui au péril de sa vie et de celle d’Elisa, a réussi à vaincre la baignoire en furie.

Je n’ai pas émis des bruits de tuyauterie en lisant ce livre, mais je me suis bien amusée. Le livre est  noté à partir de 9 ans. Verdict des petits-enfants la semaine prochaine. Théo, Elisa, soyez prêts à les faire se gondoler.

On sent que l’auteur, Pascal Prévot, s’est documenté très sérieusement sur la chasse à la baignoire.

Je remercie Lecteurs.com qui m’a offert ce livre surprenant, bien écrit, trépidant ; pas de temps mort tant que la baignoire sauvage n’a pas été matée.

 

 

Commenter cet article

jerome 13/12/2016 13:17

Il m'attend. Hâte de partir chasser la baignoire moi aussi !

zazy 13/12/2016 14:10

Féais gaffe, elles peuvent êtte retors

Lydia 12/12/2016 20:23

Une idée très sympa !

zazy 12/12/2016 20:38

Très drôle aussi

Mimi 11/12/2016 19:58

J'espère seulement qu'aucune baignoire n'aura été maltraitée pendant le tournage ! Exubérant non comme histoire ?

zazy 11/12/2016 21:17

Total foutraque, mais c'est génial

espiguette 11/12/2016 13:01

Ah, j'ai largement passé 9 ans, mais cette histoire de chasseur de baignoires sauvages m'attire beaucoup ! Bravo pour cette découverte :-)

zazy 11/12/2016 21:17

Une découverte que je dois à Lecteurs.com

Violette 10/12/2016 14:26

tiens, un compatriote et pourtant je ne connais pas! ça a l'air sympa!

zazy 10/12/2016 14:47

Deux solutions, tu vis en Laponie où tu chasses la baignoire rétive :