Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

David Foenkinos - Le mystère Henri Pick

1 Décembre 2016, 20:56pm

Publié par zazy

Le mystère Henri Pick

David Foenkinos

Editions Gallimard

288 pages,

Mars 2016

ISBN : 9782070179497

4ème de couverture :

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination? Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs.

===============

La quatrième de couverture résume fort bien le livre.

David Foenkinos aime brouiller les pistes. Il s’est bien amusé, je sens son regard qui frise à travers les pages de ce roman matriochka.

Je souris à l’évocation du monde de l’édition où on ferait n’importe quoi pour un bon tirage, comme dénicher un manuscrit que tous les éditeurs ont refusé, peut-être même Grasset ? C’est ce qui est arrivé à Delphine Despero (qui n’est pas désespérée) jeune éditrice chez Grasset.

Plusieurs réflexions après ma lecture. Qu’est-ce qui fait le succès d’un livre ; le bruit (je n’aime pas l'expression faire le buzz) fait autour, que ce soit le mystère comme dans ce livre ou un potentiel scandale, ou la qualité de l’écriture, la profondeur su sujet ?

Vaut-il mieux être anonyme et heureux ou reconnu et… heureux peut-être  ou finir comme Richard Brautignan, inspirateur de ce livre ?

L’immense succès d’un livre  ne phagocyte t-il pas l’auteur, surtout lorsque l’auteur n’est pas celui que l’on croit ? « C’était terrible pour Frédéric, qui devait cacher d’être l’auteur du livre le plus lu en France ». Le nègre touche une rémunération pour son travail, mais Frédéric, non.

L’auteur réel du livre aimerait, c’était dans le contrat moral passé avec l’éditrice, que son nom soit dévoilé « Delphine lui expliqua ; « Tu ne toucheras pas d’argent sur ce livre, mais une fois que tout le monde saura que tu en es l’auteur, on parlera beaucoup de toi, et il y aura des répercussions sur ton prochain roman. Il vaut mieux jouer le jeu à fond sur ce coup-la. Personne à part nous deux ne doit être au courant » ».

Il  manque ce petit plus de profondeur que j’aurais aimé y trouver, mais bon, ne sois pas bégueule ma belle, tu t’es bien divertie à cette lecture. L’auteur connait bien son milieu et nous le fait savoir de manière plaisante et avec des clins d’œil appuyés sur un milieu qu'il connait bien. La fin est décevante, dans le genre téléfilms américains, tout sucre dehors.

Commenter cet article

Liliba 23/12/2016 10:50

Pas très profond en effet, mais sympathique sur le fond. J'aime beaucoup l'idée de ces manuscrits refusés qu'on a gardé.... Mais d'accord sur la fin légère...

zazy 23/12/2016 14:13

Un auteur qui a trouvé ses lecteurs

Yv 21/12/2016 18:29

je suis méchant maus je pense que c'est l'ensemble de l'oeuvre de l'auteur qui manque de profondeur, ce que j'en ai lu au moins

zazy 23/12/2016 14:12

D'accord avec toi

Alex-Mot-à-Mots 04/12/2016 18:02

Une fin tout en sucre, et américaine de surcroît ? Bof.

zazy 04/12/2016 19:00

C'est vraiment dommage

Lydia 02/12/2016 23:14

Je n'aime pas le style de cet auteur. Cette fois encore, ma pile te remercie. ;-)

zazy 03/12/2016 11:17

Je pense que notre collaboration va s'arrêter ici, je parle de l'auteur bien entendu !

Kathel 02/12/2016 10:45

Je n'ai jamais lu Foenkinos, même en bibliothèque, je ne franchis pas le pas... je dois être un cas désespéré ! :)

zazy 04/12/2016 10:46

Nous avons tous nos "cas désespérés