Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Andréa Doria - N'Dréa

4 Décembre 2016, 20:37pm

Publié par zazy

 

N’Dréa

Andréa Doria

Editions du bout de la ville

Juin 2016

96 pages

ISBN : 9791091108027

 

 

4ème de couverture :

Andréa partageait sa vie avec un groupe d’amis qui, comme elle, refusaient le travail salarié et la société qui l’organise. En 1985, elle apprend qu’elle a un cancer. Après opération, rayons et chimiothérapie, elle n’a plus espoir de guérir. En 1990 on lui propose un traitement expérimental. Elle met alors à exécution une décision qu’elle avait prise depuis longtemps, celle de rompre radicalement avec le milieu hospitalier et médical, cela pour garder l’initiative de sa fin. Son choix est fait. Avec la complicité de ses amis elle fait « tout un flan d’une histoire banale ». 25 ans après, nous republions les textes qu’elle adresse à ses amis et à ses infirmières pour affirmer cette rupture.

===============

Evlyne, merci d’avoir fait voyager ce livre.

Qu’en dire ?

Le récit d‘Andréa Doria est on ne peut plus sincère et ce qu’elle dit est réel. Pourtant, à chaque page, je ne pouvais m’empêcher de penser à Caroline, jeune femme, la trentaine, qui se bat depuis très longtemps, trop longtemps, contre un cancer. Oui, elle sait qu’elle sert de cobaye, qu’elle essaie de nouveaux traitements à chaque fois que le précédent  n’a pas ou plus d’effet sur elle, elle le dit haut et fort. Caroline a l’espoir chevillé au cœur et au corps, vit, malgré deux allers-retours à Paris hebdomadaires.

Je comprends ce qu’Andréa veut dire, je la suis dans ses propos, mais… Caroline est là vivante, aimant vivre, combative.

Chacun lutte avec ce qui le pousse

Les avis d’Evlyne et Catherine sont sur Libfly

 

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 06/12/2016 12:30

J'aime beaucoup ta conclusion.

zazy 11/12/2016 21:18

J'espère que cela t'a donné envie de lire ce livre

zazy 06/12/2016 13:46

!

Lydia 05/12/2016 20:39

Hum, non, pas pour le moment en tous les cas !

zazy 05/12/2016 21:54

Je comprends

manou 05/12/2016 08:55

Je ne suis pas tentée par cette lecture mais je te remercie de nous en parler. Sans doute le récit est très fort mais j'ai perdu ma meilleure amie d'un cancer et j'ai un peu du mal avec ce type d'histoire, pour l'instant. Bonne journée

zazy 05/12/2016 16:26

Je te comprends parfaitement

Mimi 05/12/2016 08:21

Je n'aime pas les témoignages face à un événement de la vie. Chacun mène sa barque comme il veut, comme il peut, avec ses propres contradictions. On est toujours seul face à la maladie. Écrire peut être un exutoire pour l'auteur, mais ça s'arrête là. Enfin pour moi.

zazy 05/12/2016 21:57

Je t'ai répondu ainsi car je pense que ma chronique ne reflète pas le livre. Je m'aperçois que je n'ai pas parlé du contenu du livre. J'ai donc essayé d'être plus claire. Tu ne m'as absolument pas heurtée

Mimi 05/12/2016 21:05

Je ne voulais pas te heurter Zazy. Ce n'est pas de ta critique dont je parle mais des témoignages en général. Ce ne sont pas des lectures qui me tentent. C'est tout et seulement ça...

zazy 05/12/2016 16:25

J'ai chroniqué ce titre avec mes tripes. Cette auteure est militante et ce livre est un vrai plaidoyer contre l'énergie nucléaire, la marchandisation... et donc la raison du refus de servir de cobaye.