Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Kent Haruf - Nos âmes la nuit

10 Octobre 2016, 16:01pm

Publié par zazy

Nos âmes la nuit Kent Haruf

Traduction Anouk Neuhoff

Editions Robert Laffont

septembre 2016

180 pages

ISBN : 9782221187849

 

4ème de couverture :

Addie, soixante-quinze ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange demande à son voisin, Louis : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour se parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure... Bientôt, bravant les cancans de la petite ville de Holt où ils vivent depuis toujours, Addie et Louis se retrouvent presque chaque soir.
Ainsi commence une belle histoire d'amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans le noir, de mots de réconfort et d'encouragement. Mais très vite, les enfants d'Addie et de Louis s'en mêlent, par égoïsme et, surtout, par peur du qu'en-dira-t-on.
Ce livre-testament, publié quelques mois après la mort de l'auteur, est une célébration de la joie, de la tendresse et de la liberté. De l'âge, aussi, qui devrait permettre de s'affranchir des conventions, pour être heureux, tout simplement.

L’auteur (site de l’éditeur)

Kent Haruf, mort en 2014, quelques mois avant la parution de Nos âmes la nuit, est l'auteur de romans d'une délicatesse infinie, comme son grand succès international, Le Chant des plaines (Robert Laffont, collection « Pavillons », 2001, et « Pavillons poche », 2014), mais aussi Colorado Blues, (Robert Laffont, « Pavillons », 2002, et « Pavillons poche », 2006) et Les Gens de Holt County (Robert Laffont, « Pavillons », 2006, et « Pavillons poche », 2015).

==============

Sonner chez son voisin et lui faire la proposition suivante « Je me demandais si vous accepteriez de venir chez moi de temps en temps pour dormir avec moi. », avouez que ce n’est pas banal. Et bien, c’est ce que fait Addie More, veuve depuis plusieurs années, à son voisin Louis Walters, veuf lui aussi. Elle ne lui a pas exposé sa demande de but en blanc, il y avait du trac, de la peur. Ce n’est pas une affaire de sexe, non, simplement, elle voudrait qu’il vienne dormir avec elle dans son trop grand lit pour discuter et passer le cap de la nuit.

Addie pense que Louis « est un brave homme. Un homme bien » c’est pour cela qu’elle lui propose ce marché… Qu’il accepte. Pas facile de s’apprivoiser, alors un petit rituel se met en place. Elle boit un verre de vin et lui une bière. Cela ressemble au bonheur, à une bulle de bonheur.

Dans cette petite ville, les rumeurs vont bon train, mais ils s’en moquent. Ils ne font pas ce que pensent les gens, ils parlent dans le noir avant de s’endormir, se racontent leur passé, leur mariage, la vie.

Quand la file de Louis et le fils d’Addie paraissent, le cercle de famille ne s’agrandit pas, mais les ennuis commencent et la démission n’est plus loin. Arriveront-ils à faire comprendr à leur entourage cette peur de la solitude et le plaisir qu'ils trouvent à leur nouvelle vie ?

Un roman délicat où sont évoqués l’amour entre personnes âgées, la solitude, les loupées de la vie, les chagrins, les douleurs, les petites arrangements avec la famille, les plaies que l’on croyait cautérisées et qui ressaignent encore et toujours…

A la fin de ma lecture je reniflais et avais les yeux humides !

Le seul bémol, et il est immense, Monsieur Haruf est décédé juste avant la sortie du livre aux USA. Je vais me faire le grand plaisir de remonter son œuvre.

Ce livre est une petite perle de délicatesse. Un coup de cœur !

Je remercie Babelio et sa masse critique pour cette perle.

 

    

Commenter cet article

Violette 11/10/2016 18:19

ça a l'air du très lourd, dans le bon sens du terme! allez, je note!

Jerome 11/10/2016 17:53

Je l'ai terminé hier soir. C'est un très beau texte, sensible sans sensiblerie.

zazy 11/10/2016 21:06

tu as tout-à-fait raison

Aifelle 11/10/2016 17:52

Je ne vais pas en faire une priorité, mais il m'intéresse ce roman.

zazy 11/10/2016 21:06

Si un jour tu veux le lire, envoie-moi un MP

Lybertaire 11/10/2016 11:07

C'est un thème peu vu je pense, non ? Ça vaut le détour !

zazy 11/10/2016 12:01

Une façon de le traiter originale et si bien écrite

Hélène 11/10/2016 09:03

Il me tente beaucoup !

zazy 11/10/2016 12:01

Laisse-toi tenter