Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Julie Gouazé - Les corps de Lola

24 Septembre 2016, 13:43pm

Publié par zazy

 

Les corps de Lola Julie Gouazé

Editions Belfond

Septembre 2016

128 pages

ISBN : 9782714474117

 

4ème de couverture :

Lola est une femme comme les autres. Que veut dire être une femme comme une autre ?
Qui pourrait se douter en regardant Lola qu'un feu violent couve au fond de ses tripes ?
Lola si douce, si compréhensive... C'est pourtant une rage ancestrale qui sort de Lola.
Elle est une. Elle est deux. Rouge et Bleue.
Les deux Lola enfermées dans un même corps.
Qui est-elle ? Celle qui se laisse bander les yeux, ou celle qui aime dormir dans des draps
en coton ? Où est celle qui réunissait les deux ?

Ce que la tête de Lola interdit par morale, son corps l'exige par bravoure.

À travers la vie de Lola, la fille coupée en deux, l'héroïne partagée, tiraillée, Julie Gouazé nous
offre un long chant du désir et du corps et, à l'image de sa belle Lola, transforme le glauque
en poésie.

L’auteur (site de l’éditeur)

Julie Gouazé est née en 1977 à Lyon. Elle vit aujourd'hui à Paris. Après Louise (Léo Scheer, 2014), Les Corps de Lola est son deuxième roman.

==============

« Elle est une. Elle est deux. Elle est trois. Les deux Lola enfermées dans un même corps. Se disputant la place. Chacune tentant d’étouffer l’autre, avec Lola pour seul arbitre.

Lola Rouge aime la dentelle immaculée et le noir profond, dépasser les limites « Ce qui fait triper Lola Rouge, c’est le franchissement de la ligne. C’est toucher d doigt l’interdit »

Lola Bleue est réservée, veut rester en arrière, inconnue parmi les inconnus, prend une douche et sort « cette infâme culotte en coton grossier qu’elle met les jours où elle n’ose pas dire qu’elle n’a pas envie de faire l’amour ».

« Lola rouge transforme le glauque en poésie. Elle évolue, légère, sur le fil. »

Lola doit se débrouiller toute seule avec la Rouge et la Bleue. Mais qui est Lola ? Une femme tiraillée entre la pudeur et l’impudeur, entre le sexy et le sage, entre le glauque et le franc, le chaud et le frais. Sans mauvais jeu de mots, elle fait le grand écart entre la Rouge et la Bleue, sa tête et son sexe.

La soumise n’est peut-être pas celle que l’on croit. Lola rouge qui se veut libre, ouvrant les cuisses, recueillant le sperme des hommes est soumise à un homme, son homme, celui avec qui elle vit, celui qui l’emmène dans des parties fines. L’homme lui propose de faire l’amour avec une femme et… elle accepte. Ce petit côté femelle obéissante et soumise me gêne quelque peu.

Lola connait la diminution du désir, de la passion avec désarroi. Pourtant, elle aimerait tant que la passion se termine pour laisser éclore l’amour « L’amour, c’est quand enfin on se donne le droit d’être soi… »

En lisant ce livre je me suis posée une question. Lola Rouge est-elle le fantasme de Lola Bleue ou, simplement de Lola ? « Lola bleue rêve de corps aimants, en sueur, affamée. Elle mange, elle boit, elle baise. Elle aime. Elle coule. Elle lèche et suce…. Lola bleue se réveille, le poing crispé sous l’oreiller, l’autre main immobile entre ses cuisses, les genoux serrés.» La frontière est ténue.

Lola est enceinte et « Elle aime cette sollicitude dénuée d’arrière-pensée. Enfin, enfin, Lola est autre chose que son cul. Elle porte la vie. Et elle emmerde le monde. Elle est la plus forte. Elle a vaincu tous les machos et tous les obsédés. »

Lola Mauve pointe le bout de son nez. Réconciliation du corps et de l’esprit, mélange des couleurs avec peut-être à la clé le bonheur et la sérénité.

Un livre cru de temps à autre, mais bon, il y a pire, ne soyons pas bégueule, savourons le style nerveux, incisif, pas vulgaire pour un sou, les phrases rythmées de Julie Gouazé que j’avais aimées dans « Louise » !

Réflexion sur la sexualité, le désir féminin conditionné par le regard du mâle, sur ce qu’une femme doit, avant tout, paraître alors qu’il suffit à l’homme d’être.

Une lecture sans faux-semblant que j’ai beaucoup appréciée. Un livre sur le désir et les pulsions féminines qui est à rapprocher de celui de Leïla Slimani « Dans le jardin de l’ogre »

Commenter cet article

Jerome 26/09/2016 13:15

Je n'avais pas du tout aimé le jardin de l'ogre alors je vais passer mon tour.

zazy 27/09/2016 17:37

Ce n'est quand mpeme pas pareil, même si le sujet traité peut s'en approcher.

Yv 25/09/2016 17:16

Je l'ai eu entre les mains, mais là j'avoue que ce n'est absolument pas mon truc, le style ne m'a pas plu du tout et pour être franc, m'a agacé...

zazy 27/09/2016 17:36

J'ai justement aimé son style qui ne emberlificote mais est direct

manou 25/09/2016 07:15

Je l'avais noté celui-là pour découvrir l'auteur que je ne connais pas et dont j'ai lu beaucoup de critiques positives un peu partout. Merci de nous donner ton avis ! Bon dimanche

zazy 27/09/2016 17:35

J'espère qu'il te plaira, j'attends ton commntaire

Bernieshoot 24/09/2016 18:36

C'est le second livre de Julie que je lis et j'ai aussi particulièrement apprécié ce livre

zazy 27/09/2016 17:34

Tout comme moi? J'aime qu'elle ne se cache pas derrière un fratras

Lydia 24/09/2016 18:19

Je l'ai à lire celui-ci.

zazy 27/09/2016 17:34

Bonne lecture. J'espère que tu aimeras