Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Jeanne Benameur - Pas assez pour faire une femme

22 Août 2016, 20:21pm

Publié par zazy

 

Pas assez pour faire une femme

Jeanne Benameur

Editions Thierry Magnier

96 pages

août 2013

ISBN 978-2-36474-309-0

 

4ème de couverture :

Quand Judith rencontre Alain, elle découvre à la fois l’amour et la conscience politique. Cette jeune fille qui a grandi en oubliant qu’elle avait un corps est parvenue de haute lutte à quitter une famille soumise à la tyrannie du père pour étudier à la ville. Alain est un meneur, il a du charisme et parle bien, il a fait Mai 68. Si elle l’aime immédiatement, c’est pour cela : les idées auxquelles il croit, qu’il défend et diffuse, qui donnent un sens au monde.
Bref et intense, ce récit est celui d’une métamorphose : portée par l’amour qu’elle donne et reçoit, Judith se découvre un corps, une voix, des opinions, des rêves. L’entrée dans le monde de la littérature, de la pensée, de l’action politique lui ouvre un chemin de liberté. Jusqu’où ?

=========

Jeune fille dans un milieu petit-bourgeois provincial, Judith étouffe sous le joug d’un père tyrannique « Et depuis quand on fait ce qu’on veut dans la vie ? » et d’une mère soumise. La parole lui est refusée, elle ne peut parler, « parce que chez moi à l’intérieur, il y a une zone fermée barricadée. Depuis si longtemps que je ne sais même plus. Peut-être que je suis née avec. »

La délivrance arrive avec l’entrée en fac. Une petite chambre, la LIBERTE ! « Et quelle joie quand je suis sortie la première fois avec ma clé dans la poche. Rien qu’à moi. » Et, il y a eu la rencontre avec LUI, Alain. Elle a fondu dans ses bras, connu sa première fois avec lui. Pourtant, jamais, elle ne peut dire « Je suis incapable de prendre le risque d’oser dire. Même à lui». Avec Alain, elle découvre un autre monde, une autre littérature, la lutte avec les autres étudiants. Elle le reconnait elle-même, elle n’est pas politisée, elle fait tout ça pour être à la hauteur d’Alain, pour être avec lui. Elle apprend, la politique, les cours à la fac, l’amour, la vie.

Cette époque correspond à sa chrysalide. Elle n’est plus chenille mais pas encore papillon. Tant de choses tues sont en elle, « Est-ce que je sais au fond de moi ce qui m’a toujours fait peur ? est-ce qu’on sait toujours tout ? » comme les relations incestueuses de sa sœur avec son père « Quelque chose de puissant venait de se frayer un chemin dans ma tête »

 

Elle n’a pas pu tuer le père pour s’assumer complètement en tant que femme, il est mort avant. « Il m’est arrivé de me demander si c’était pour fuir la parole qu’il était mort si tôt. Il m’arrive encore de regretter que la confrontation ‘ait jamais pu avoir lieu. »

 

« Savoir ne permet pas forcément de se libérer soi-même de tout. Si mon pas est plus ferme aujourd’hui, je sais qu’il me reste encore des portes à ouvrir à l’intérieur de moi. Mais la lourde épave a entamé sa remontée du fond du lac. Un jour, je sais qu’elle sera à l’air libre et que le courant l’emportera au loin, vers la mer ».

On ne nait pas femme, on le devient écrit Simone de Beauvoir dans le deuxième sexe. C’est un long chemin semé d’embûches, de découvertes, d’amour, de vie.

Une très belle lecture. J’apprécie vraiment les mots de Jeanne Benameur : Les insurréctions singulières, Orages intimes, Profanes,

Je trouve la couverture de ce livre très chouette.

 

Commenter cet article

manou 29/08/2016 14:25

J'aime beaucoup cet auteur qui écrit toujours de superbes romans pour adultes et aussi pour les ados...Et celui-ci en est certainement un, vu que Thierry Magnier est plutôt une maison d'édition pour jeunesse et ado.
Comme je ne connais pas ce titre-là je le note dans ma liste...encore un !!
Vivement l'hiver et la lecture au coin du feu pour la voir enfin raccourcir :)
Merci du partage.

zazy 29/08/2016 14:31

Oui, effectivement, c'est un livre pour jeune adulte (mots que je déteste)

Philisine Cave 27/08/2016 21:32

Je n'aime pas le titre (décidément je reviens de chez Alex sur le dernier roman de marie Darrieussecq et là aussi, titre énigmatique). La couv me tent pas du tout non plus. reste l'écriture de Jeanne Benameur que j'aime bien. Disons que je ne vais pas me précipiter.

zazy 27/08/2016 22:45

Salut ma Phil, tu le trouveras à la bibli certainement. Il s'agit d'un livre pour jeune lecteurs daté dans son histoire

Alex-Mot-à-Mots 27/08/2016 21:26

Ce n'est pas celui que j'ai préféré de l'auteure. Mais un texte intéressant.

zazy 27/08/2016 22:44

Livre destiné aux jeunes lecteurs. J'avais le même âge au même moment. Ceci exoique peut-être cela, bien que je ne me tourne jamais vers mon passé.

Lydia 24/08/2016 18:19

C'est noté ! J'aime bien le style de Jeanne Benameur.

zazy 27/08/2016 22:42

Livre, destiné aux jeunes lecteurs, ce qui n'empêche pas une très belle écriture

jerome 23/08/2016 12:52

Un texte magnifique, j'avais adoré.

zazy 27/08/2016 22:41

d'accord avec toi