Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Arnaud Dudek - Rester sage

29 Août 2016, 22:30pm

Publié par zazy

 

Rester sage

Arnaud Dudek

Alma Editeur

Janvier 2012

120 pages

ISBN : 9782362790096

 

4ème de couverture :

Enfant, il imaginait que, s’il restait sage, il réussirait sa vie. Grossière erreur.

À 32 ans, Martin Leroy perd tout du jour au lendemain, sa petite amie et son emploi.

Mais il décide de se battre, prêt à tout pour remettre sa vie dans le bon sens. Il glisse un marteau dans son sac et se rend chez son ancien patron, une idée derrière la tête. Heureusement, celui-ci est absent et Martin s’installe dans un bar, attend.

Il croise par hasard un ami d’enfance perdu de vue depuis des années, son antithèse a priori, nanti d’un travail, d’une fiancée ; lui sait comment occuper ses journées.

Leur rencontre nous donne l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’enfance rocambolesque de Martin auprès de sa mère-enfant vendeuse de chaussures que ses délires finiront par mener à l’hôpital psychiatrique. L’occasion aussi d’éviter le pire : les deux amis finiront la journée comme ils l’ont commencée, sagement, mélancoliquement, cruellement conscients que leur vie n’est pas vraiment fabuleuse et qu’il faudrait faire quelque chose… Mais quoi ?

L’auteur (site de l’éditeur)

Arnaud Dudek est né en 1979 à Nancy et vit à Besançon. Après Rester sage (Alma, 2012) sélectionné pour le Prix Goncourt du premier roman, Les fuyants est son second roman.

==============

Un livre qui n’a rien de palpitant. Il y est question d’un trentenaire (encore un) qui a perdu son boulot, sa fiancée. « Martin a tout perdu en quelques semaines. » Encore une histoire de nombril ?

Si on veut, mais, le style d’Arnaud Dudek a un petit quelque chose en plus : l’ironie, la dent dure, la dérision. J’ai aimé ses digressions comme lorsqu’il parle de l’escalator « On le sait, l’Escalator souffre d’un déficit d’image dans le cinéma comme en littérature. » ou sur un braquage foireux, ou le nom de la psy. Et puis un personnage principal qui a "des amis assortis au tapis du salon" ne peut qu’être attachant.

Un premier roman dont l’écriture travaillée, le style très personnel m’ont ravie. A bientôt de vous retrouver Arnaud Dudek. Promis, en attendant, je resterai sage.

Merci Philisine de me l'avoir recommandé

Commenter cet article

Philisine Cave 24/09/2016 14:48

J'ai adoré le pitch et le traitement : un excellent souvenir de lecture ! bisous

zazy 27/09/2016 17:34

Je l'avais réservé à la bibli suite à la blogo, donc, sûrement toi !! Merci

A.D. 02/09/2016 16:53

Merci beaucoup Zazy !

zazy 04/09/2016 13:43

Merci à vous pour le plaisir de la lecture

Aifelle 30/08/2016 17:45

J'ai noté depuis un bon moment "les fuyants", il faudrait que je lui trouve une petite place.

zazy 30/08/2016 19:00

je vais chercher ce livre

manou 30/08/2016 12:03

Je ne connais pas celui-ci mais j'avais découvert l'auteur en lisant "Les fuyants". Je vois que son premier roman a une écriture aussi intéressante que son second et une écriture très personnelle à découvrir absolument. Merci du partage.

zazy 30/08/2016 18:57

Je vais chercher "les fuyants"

Lydia 30/08/2016 11:43

La question est de savoir s'il est sage que je l'ajoute à ma très très longue liste ! Oui, hein, j'ai bien compris !

zazy 30/08/2016 18:57

Au diable la sagesse, et vive les folies (sauf avis contraire du banquier !)