Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Antje Babenderderde - Talitha Running horse

12 Juillet 2016, 15:18pm

Publié par zazy

Talitha Running horse

Antje Babenderderde

Traduit de l’allemand par Vincent Hautbtmann

Editions Bayard

Octobre 2015

400 pages

ISBN : 978-2-7470-4013-6

 

4ème de couverture :

Talitha Running Horse est différente des autres Indiens lakotas de la réserve : elle est métisse et vit avec son père dans une caravane. Sa mère, une Blanche, les a abandonnés quand elle était petite. Malgré tout, Talitha est heureuse : elle a une amie chère, elle aime dessiner et, surtout, elle est passionnée par les chevaux. Or, les nouveaux voisins de sa tante ont un petit élevage d’Apaloosas. Talitha se prend d’affection pour un poulain, qu’elle baptise Stormy. Et elle tombe sous le charme de Neil Thunderhawk, le fils du propriétaire… Mais, lorsque la caravane de son père est détruite, toute la vie de Talitha bascule…
À travers le portrait de Talitha, une jeune métisse courageuse, l’auteur de Lune indienne nous parle de la vie des Indiens lakotas d’aujourd’hui, de leurs traditions, et du lien particulier qui les unit aux chevaux…

L’auteur (site de l’éditeur)

Antje Babendererde est née en 1963 à Jena en Allemagne. Elle a travaillé comme psychologue du travail dans un hôpital spécialisé en psychiatrie et neurologie. Elle porte un intérêt particulier à la culture indienne. Ses précédents romans "Lune indienne" et "Le chant des orques", publiés chez Bayard, ont reçu un accueil chaleureux auprès des libraires et des lecteurs.

==============

Tally vit avec son père dans une caravane stationnée dans une réserve indienne, celle des Lakotas. Or, elle est métisse, sa mère, qui l’a abandonnée vers l’âge de 6 ans est blanche et son père indien Lakota. Elle essuie quelques, voire pas mal de sarcasmes à cause de sa chevelure frisée et plus claire que les longs cheveux raides et noirs des « pures souches ».

A travers elle, nous suivons la vie dans la réserve, la difficulté du père pour trouver un travail fixe, la pauvreté où chaque dollar compte. Cela n’empêche pas Tally d’avoir des rêves. Cette jeune fille a l’art de positiver, ce n’est pas pour rien que son père l’appelle tendrement « Braveheart ».

Les jeunes filles aimant découvrir d’autres façons de vivre, aimant les chevaux, la vie au grand air, les traditions, les histoires d’amour seront comblées par ce livre d’une facture très classique

Livre lu dans le cadre de « L’échappée lecture » version 2016, organisée par la bibliothèque départementale de la Nièvre et son réseau de bibliothèques locales.

 

Commenter cet article

Jerome 13/07/2016 12:48

Sur le même sujet, je te conseille un autre roman jeunesse, "Le premier qui pleure a perdu" de Sherman Alexie. C'est un vrai chef d'oeuvre !

zazy 14/07/2016 14:19

je me le note

Lydia 12/07/2016 16:35

Pas trop attirée par le thème...

zazy 11/08/2016 17:57

S'il te plait ma bibliothécaire préférée !! J'essaierai de passer mercredi avec les 3 loulous

Violaine R 11/08/2016 11:02

Après avoir lu Talitha, j'ai repensé à "le premier qui pleure a perdu" qui traite du même sujet mais de façon plus fouillée, le livre étant une autobiographie. Je confirme un vrai chef d'oeuvre!
Je vous le met de côté madame zazie? Votre bibliothécaire dévouée.

zazy 14/07/2016 14:18

C'est très jeune fille