Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Anne Percin - Ma mère, le crabe et moi

14 Juillet 2016, 15:09pm

Publié par zazy

Ma mère, le crabe et moi

Anne Percin

Editions du Rouergue

Septembre 2015

192 pages

ISBN : 978-2-8126-0929-9

 

4ème de couverture :

J’aurais préféré que ma mère me dise : "Tu sais, je crève de trouille et je ne peux rien te promettre." Ou bien qu’elle pleure franchement, à gros bouillons. Oui, qu’elle pleure !
Au lieu d’afficher ce sourire de façade. Le sourire "tout-va-bien-je-gère". J'aurais voulu qu’elle crie, qu’elle hurle, qu’elle se roule par terre en tapant des pieds,
qu’elle fasse un truc pas calculé du tout, un truc qu’on ne voit pas dans les séries françaises à la télé, un truc pas bien élevé, pas conseillé par le guide J’élève mon ado toute seule, au chapitre "Comment lui annoncer votre cancer?"

Entre rires et larmes, Tania nous raconte six mois de complicité avec sa mère malade, mais aussi les nouveaux défis qu’elle s’est lancée : devenir championne de cross… et tomber amoureuse.

L’auteur (site de l’éditeur) :

Née en 1970 à Épinal, Anne Percin vit en Saône-et-Loire où elle partage sa vie entre l’enseignement et l’écriture. Elle écrit à la fois pour la jeunesse et les adultes. Elle est notamment l’auteur à succès d’une trilogie pour adolescents, Comment (bien) rater ses vacances. Dans la brune, elle est l’auteur de trois romans : Bonheur fantôme, Le premier été (adaptation télévisée sur France 3) et Les singuliers (sorti en Babel en août 2016).

===============

Tania, jeune ado pas trop à l’aise dans sa peau, vit seule avec sa mère à qui les médecins annoncent un cancer du sein avec ablation totale « du néné ». Tout au long du livre, j’assiste aux étapes inhérentes au traitement du crabe, au rapprochement entre la mère et la fille. La scène la plus frappante est celle de la « mort au poil ».

Un livre plein de gouaille, d’humour, de vacheries et d’amour. Anne Percin mélange l’humour, la gravité et cela donne un beau livre qui n’a rien de larmoyant, au contraire, où la chrysalide devient un joli papillon. Je suis sortie de cette lecture avec une besace pleine de sourires et d’espoir. Une très belle lecture.

Livre lu dans le cadre de « L’échappée lecture » version 2016, organisée par la bibliothèque départementale de la Nièvre et son réseau de bibliothèques locales.

Commenter cet article

cathycat 27/08/2016 20:06

Coucou, j'arrive de chez Manou. Je note ce titre car il semble être de ces livres où il se passe de jolies choses. Dans ce contexte de maladie, j'avais adoré "Oscar et la dame Rose". Et c'est vrai que ce n'est pas parce que les sujets sont graves qu'il faut les vivre trop au sérieux ;-)

zazy 27/08/2016 22:42

Bonsoir Cathycat. Oui, un bon livre pour ado et même plus

Alex-Mot-à-Mots 18/07/2016 21:42

Un sujet pas simple et drôle, pourtant.

zazy 10/08/2016 10:29

mais si bien traité que tu souris ou ris parfois

Jerome 16/07/2016 09:37

Une très belle lecture, oui. Le sujet est traité d'une manière admirable je trouve, le ton est parfait, même s'il a dû être particulièrement difficile à trouver.

zazy 16/07/2016 14:17

Entièrement d'accord. Ton résumé est parfait

manU 15/07/2016 20:19

Je l'ai beaucoup aimé aussi celui-ci.

zazy 15/07/2016 23:10

Une découverte pour moi

manou 15/07/2016 11:28

Je ne l'ai pas encore lu mais j'avais adoré la trilogie pour ados, à la fois pleine de tendresse et d'humour...alors c'est sûr je lirais celui-ci dès que possible ! Je le mets dans ma PAL aussi sec. merci du partage.

zazy 15/07/2016 23:10

J'ai découvert cet auteur. Je ne lis pas de rmans pour ados, mais celui-ci est fort bien réussi