Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Olivier Norek - Surtensions

14 Mai 2016, 22:08pm

Publié par zazy

Surtensions

Olivier Norek

Editions Michel Lafond

Mars 2016

510 pages

ISBN : 9782749928166

 

4ème de couverture :

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels - un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur - se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?

Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…

Pour cette nouvelle enquête du capitaine Coste, Olivier Norek pousse ses personnages jusqu’à leur point de rupture. Et lorsqu’on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.

L’auteur (site de l’éditeur) :

Oliver Norek, lieutenant de police à la section enquêtes de recherches du SDPJ 93 depuis dix-sept ans, auteur de Code 93, Territoires et Surtensions, trois polars largement salués par la critique et le public. Surtensions a remporté Le Prix Le Point du polar européen en 2016.

=============

Je découvre le capitaine Victor Coste alors qu’il a déjà sévi dans plusieurs bouquins, mais cela n’a aucune importance pour la compréhension de l’histoire.

Nous voici de suite dans le bain carcéral, la prison de Marveil ; pas moussant le bain, plutôt rugueux, âpre. Le réalisme saute aux yeux. Humiliations, abus sexuels, chantage, pression, drogue, cachetons, poker, sous le regard des matons résignés. Nano s’est fait prendre pour une montre volée, numérotée et répertoriée. Il ne fait pas bon d’être voleur, quand on n’en a pas la carrure et aimer porter une partie du butin. Sa sœur Alex fera tout, vraiment tout pour le sortir de cette prison où il tourne au zombie après être passé entre les mains de la Machine.

Cela semble partir dans tous les sens, mais tout est millimétré, calculé. La toile à cinq fils n’est pas finie de tisser que Coste nous entoure du cocon de son équipe du SDPJ du 93. Plusieurs départs, plusieurs affaires, et, à la fin, un KO debout.

Olivier Norek me met en surtension, impossible de laisser tomber le livre avant la fin. Les dialogues sont nets, réalistes, humains, de l’émotion, juste le nécessaire pas de surenchère stylistique. Norek propose un kaléidoscope de meurtres, braquages, enlèvements…une équipe policière humaine, efficace, soudée, un avocat « honorablement » véreux. Ce livre percutant m’a emballée, le récit est vraisemblable, le capitaine Coste n’est pas loin d’Olivier Norek. Le plus, cette histoire est plausible et, cerise sur le gâteau, fort bien écrite.

Un polar comme je les aime.

Livre lu comme membre du jury du prix L'express BFMTV2016

Commenter cet article

manou 19/05/2016 08:02

Un polar qui m'attire beaucoup...J'avais déjà noté cet auteur mais je n'ai encore rien lu. Merci !

zazy 23/05/2016 13:47

C'est mon premier et quel roman !

Alex-Mot-à-Mots 17/05/2016 13:35

Et les deux premiers sont encore meilleurs.

zazy 23/05/2016 13:46

Je vais les chercher et les lire

Jerome 16/05/2016 09:02

Un roman qui a l'air très efficace dans son genre !

zazy 23/05/2016 13:46

Superbement efficace

Lydia 15/05/2016 17:21

Je ne connaissais pas. Bon, allez, c'est reparti pour l'augmentation de la PAL !

zazy 23/05/2016 13:46

Tu peux, je confirme

Bernieshoot 15/05/2016 15:51

j'ai lu les deux précédents et j'ai eu Olivier Norek en interview sur mon blog, j'aime !

zazy 23/05/2016 13:46

Je vais me dépêcher de lire les deux premiers