Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Sarah Léon - Wanderer

25 Avril 2016, 09:13am

Publié par zazy

 

Wanderer

Sarah Léon

Editions Eloïse d’Ormesson

176 pages

mars 2016

ISBN : 9782350873572

 

4ème de couverture :

Compositeur et maître de musique, Hermin vit retiré dans les confins du Bourbonnais, absorbé par l’écriture d’un Hommage à Schubert. Mais par une rude soirée de janvier, sa studieuse quiétude est interrompue. Son ancien élève, Lenny, pianiste prodige, vient mystérieusement frapper à sa porte. Les deux hommes se retrouvent alors confrontés aux fantômes de leur passé – entre osmose musicale, aveuglement et attente d’une révélation.

Porté par une mélodie schubertienne, Wanderer est un roman d’une délicatesse rare, un adagio crépusculaire au cœur de l’hiver, une ode subtile au romantisme allemand.

 

L’auteur (site de l’éditeur) :

Née en 1995, Sarah Léon est élève à l’École normale supérieure de Paris où elle étudie les lettres et la musicologie. Elle est lauréate du Prix Clara en 2012 avec sa nouvelle « Mon Alban ».

================

Hermin s’est retiré aux confins du Bourbonnais, vers Arfeuilles, pour composer une œuvre musicale hommage à Schubert. Nous sommes un soir de janvier, inhospitalier comme de juste en cette région, lorsque Lenny, pianiste prodige, débarque à l’improviste. Lenny ? oui, son protégé, celui a qui il a appris le piano une dizaine d’années auparavant, celui à qui il a presque tout sacrifié, celui qui a disparu du jour au lendemain. Pourquoi ce retour ?

Dans la petite maison, la cohabitation est difficile, l’atmosphère pesante, lourde, emplie de silences, de non-dits. Les souvenirs surgissent sans pour autant éclairer les raisons du retour de Lenny. La composition en miroir avec les dix années d’écart permet de comprendre petit à petit, pianissimo, l’histoire d’Hermin et Lenny, leur amitié si particulière.

Sarah Léon prend à pleine plume tous les poncifs du romantisme allemand : les éléments, les secrets, l’amour inavoué, les sentiments exacerbés, le lyrisme... pour servir son texte. La musique de Schubert omniprésente, les vers des poèmes lyriques ajoutent à la tragédie. Il a du Werther chez Lenny. L‘hiver, le vent, les tempêtes de neige, font écho aux tourments des deux amis. Un trio amoureux (dont la musique), une tragédie romantique servis par une écriture musicale, fine sensible. Un très bon premier roman qui se déguste et un auteur à suivre qui m’a donné le goût de replonger dans Schubert.

Livre lu comme membre du jury du prix L'express BFMTV2016

Commenter cet article

Jerome 26/04/2016 13:18

Le romantisme Allemand et Schubert, ce n'ai vraiment pas mon truc. Mais on sent bien à quel point tu as apprécié ce premier roman.

zazy 02/05/2016 22:41

Je suis une grande romantique.

Alex-Mot-à-Mots 26/04/2016 13:11

Un premier roman qui a l'air fort réussit. Ah, Schubert......

zazy 02/05/2016 22:41

Pour moi oui

Bernieshoot 25/04/2016 18:53

un premier roman dans un style qui n'est pas commun

zazy 25/04/2016 18:56

Oui, peu commun

Nicole Grundlinger 25/04/2016 18:38

Je le commence ce soir...

zazy 02/05/2016 22:42

Oui, ce sont des choses qui arrivent, heureusement pas trop souvent

Nicole Grundlinger 27/04/2016 19:24

Aïe, il n'y aura pas de chronique, je n'ai pas accroché du tout. Belle écriture, très classique mais... je crois que le romantisme allemand ce n'est pas mon truc et malheureusement elle n'a pas réussi à m'intéresser. Ça arrive.

zazy 25/04/2016 18:56

J'attends ta chronique

Lydia 25/04/2016 14:43

Très belle critique !

zazy 25/04/2016 18:55

Un beau premir roman