Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Sylvie Yvert - Mousseline la Sérieuse

25 Mars 2016, 14:46pm

Publié par zazy

 

Mousseline la Sérieuse

Sylvie Yvert

Editions Héloïse d’Ormesson

336 pages

janvier 2016

ISBN : 9782350873466

 

4ème de couverture :

Venise, 1850. La duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, entreprend, au couchant de sa vie, de raconter la singulière histoire qui est la sienne.

Née en 1778, la jeune princesse mène une enfance heureuse au château de Versailles. Mais le 14 juillet 1789, son univers bascule dans les ténèbres de la nuit révolutionnaire. Commence alors pour Marie-Thérèse Charlotte de France un parcours tragique. Son père, sa mère, sa tante sont décapités ; son dernier frère, Louis XVII, meurt peu après. Unique survivante du Temple, son avenir sera ponctué de deuils, d’exils et de trop éphémères bonheurs.

D’une plume délicate et poignante, Sylvie Yvert se glisse dans les pas de Madame Royale et donne voix à cette femme au destin hors du commun qui traversa les événements avec fierté et détermination. Une plongée dans cette histoire de France que nous croyons connaître.

L'auteur (site de l'éditeur) :

Née à Paris, Sylvie Yvert a été chargée de mission au Quai d’Orsay puis au ministère de l’Intérieur avant de se consacrer à la photographie. En 2008, elle publie Ceci n’est pas de la littérature, recueil de critiques littéraires, aux éditions du Rocher.

============

Ce récit imaginaire, écrit à la première personne raconte l’histoire de celle que sa mère appelait Mousseline la sérieuse et de la famille Royale dès les débuts de la révolution. Une vie hors du commun, chaotique, douloureux, un destin d’exception.

Trois ans, quatre mois et cinq jours dans la prison du Temple, dont une année seule et isolée ; c’est le temps que Marie-Thérèse, fille de Louis XVI et Marie-Antoinette est restée enfermée dans la prison du Temple. Elle verra partir à la guillotine ses parents, mourir son petit frère. Libérée, exilée en Autriche, puis en Russie, en Angleterre, elle épouse le Duc d’Angoulême, sera même reine de France l’espace de quelques instants. Une fresque historique subtilement écrite.

Pour faire des photos, il faut se mettre à hauteur du sujet ; C’est le parti pris de Sylvie Yvert. J’ai lu ce livre à hauteur des yeux de Marie-Thérèse. Plongée dans les ténèbres et l’horreur de la révolution, la famille royale vivra un atroce calvaire. Autant de cruauté parait inimaginable, bien que rien n’ait changé de par le monde actuel. J’ai aimé la dignité de Marie-Thérèse qui pardonne à la France, comme son père lui en a fait la prière.

Quelques longueurs et, surtout, une première partie très importante, l’émotion y est très présente, trop ? J’aurais aimé qu’après son départ du temple, le récit soit plus développé.

D’une écriture fine, délicate en adéquation avec le style de l’époque, sans que ce soit ampoulé, Sylvie Yvert nous offre une leçon de courage et d’histoire.

Livre lu en qualité de membre du jury prix des lecteurs 2016 l'Express BFMTV

Commenter cet article

Dominique 27/03/2016 13:28

j'aime les romans historiques, je le note sans courir après vraiment mais s'il apparait dans ma médiathèque je pioche

zazy 28/03/2016 17:36

Instructif pour moi, même si un peu trop larmoyant

Sandrine 26/03/2016 08:02

Je me souviens avec plaisir de "La Chambre" de Chandernagor sur l'enfermement de son frère.

zazy 26/03/2016 21:49

Je ne connais pas. Merci, j'essaierai de le trouver

Aifelle 26/03/2016 06:29

C'est un personnage historique que l'on évoque peu, contrairement à son frère ! Je crois que je préfèrerais lire un ouvrage d'historien.

zazy 26/03/2016 21:47

Je te comprends

Pilayrou 26/03/2016 05:51

http://louisxvii.canalblog.com/

Bernieshoot 25/03/2016 17:36

un roman historique qui peut être intéressant

zazy 26/03/2016 21:46

Oui, j'ai appris des choses