Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Sébastien Fritsch - Le sixième crime

30 Janvier 2016, 15:53pm

Publié par zazy

 

Le sixième crime

Sébastien Fritsch

Editions fin mars début avril

2012

94pages

ISBN 9782953767728

 

4ème de couverture :

Lex, le plus talentueux des écrivains francophones contemporains, vit depuis plus de quarante ans dans un hameau isolé de la Drôme provençale. Coupé du monde, sans autre compagnie que celle d'un piano de concert, il reçoit journalistes et curieux avec cette même phrase : «Quand je souhaite m'exprimer, j'écris.»

Mais le Maître restera-t-il aussi impénétrable face à un commandant de la police judiciaire ? Car il n'est plus question de littérature à présent : il est question de meurtres. Des meurtres inspirés par une série de polars aussi sinistres que mal écrits. Leur auteur est tout l'opposé du grand écrivain. Pourtant, le commandant Jérôme Babalnic, piétinant depuis des mois dans son enquête, ne voit plus d'autre solution que de solliciter l'expertise de Lex pour résoudre cette "énigme littéraire". Car cinq romans noirs ont déjà été mis en scène par l'assassin.

Qui sera la victime du sixième crime ?

============

Suite à un concours, heureusement gagné, j’ai reçu les 5 livres de Sébastien Fristch. Le challenge est d’en lire dans le mois suivant la réception de cet agréable cadeau.

Mon choix est tombé sur celivre dont j’ai aimé la couverture.

Un roman noir, un polar puisqu’il y a un inspecteur prénommé Jérôme Babalnic. Une enquête sur fond de polars trash, sur 5 meurtres commis et mis en scène selon les 5 livres de Jacob Lieberman, obscur écrivain que personne ne connait. Jérôme a besoin des lumières de Lex (voir la 4ème de couverture). Pourquoi Jérôme Babalnic accepte t-il l’hospitalité de Lex ? Pourquoi peut-il s’absenter si longtemps de son lieu de travail ? Pourquoi est-il seul ? Normalement, dans les polars, ça ne se fait pas.

S’ensuit une bataille de mots pour ce roman noir à tiroirs, à jeux de mots, à énigmes. Pour éclairer le drame sous-jacent, la Drôme provençale, soleil, chaleur, mauresques, autant de trouées de lumières qui, peut-être, ont pour but de nous égarer.

Un seul mot d’ordre, méfiez-vous des apparences. Roman psychologique plus que polar. Ce huis-clos est menée de main de maître, mais outre l’auteur qui nous manipule, qui mène le bal au son d’un piano jouant Debussy ?

J’ai apprécié ce livre où le suspens n’est pas tant dans le fait de trouver l’auteur des 5 crimes que de suivre les méandres des réflexions de Lex sur l’écriture. Aucune animosité entre les deux hommes,  une atmosphère pesante, angoissante, pourtant très polie, très civilisée. Le dénouement m’est apparu presque en fin de livre lorsque Lex annonce sa découverte aux jeux des lettres.

Bref, un roman à l’écriture ciselée, travaillée mais qui parait spontannée, où Sébastien Fritsch joue avec et sur les mots.

Sébastien Fritsch signe là un roman qui n’a rien à voir avec « Se retenir aux brindilles » que j’avais beaucoup apprécié également.

Il me reste à découvrir les autres livres, mais je ferai cela à petite dose pour ne pas rompre le plaisir de la découverte.

Commenter cet article

titoulematou 11/02/2016 19:21

un auteur que je ne connais pas mais que je note!
vous m'avez tentée!

zazy 13/02/2016 21:48

Très agréable lecture

Alex-Mot-à-Mots 01/02/2016 09:10

Un auteur de polars que j'apprécie. Mais je n'ai pas lu ce titre, je le note !

zazy 01/02/2016 15:03

Une façon de jouer avec les mots et, mine de rien, avec nos nerfs

sous les galets 31/01/2016 14:21

Il a l'air très intrigant dis donc, je crains les romans noirs, ils me font peur, je crains de ne jamais trouver d'éclaircie...mais j'aime l'idée de la résolution littéraire des crimes.

zazy 31/01/2016 20:15

Rien de noir, c'est un livre à énigme à tiroirs. Très séduite

manou 31/01/2016 09:51

Je ne connais pas du tout cet auteur. Et de temps en temps j'aime bien lire des polars, surtout si comme tu le dis on est pris par le suspens jusqu'au bout...

zazy 31/01/2016 20:14

Un drôle de polar

Lydia 30/01/2016 18:47

J'ai offert un de ses livres à une amie qui avait bien aimé. Du coup, je l'avais acheté mais il dort toujours sur mes étagères.

zazy 30/01/2016 22:53

Tu vois ce qu'il te reste à faire !