Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Jean-Paul Didierlaurent - Le liseur du 6h27

1 Septembre 2015, 21:20pm

Publié par zazy

 

Le liseur du 6h27

Jean-Paul Didierlaurent

Editions Au Diable Vauvert

Mai 2014

217 pages

ISBN : 9782846268011

 

 

4ème de couverture :

Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine ...
Dans des décors familiers transformés par la magie des personnages hauts en couleurs, voici un magnifique conte moderne, drôle, poétique et généreux : un de ces livres qu'on rencontre rarement.
"Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l'étouffait à l'approche de l'usine."

L’auteur :

Jean-Paul Didierlaurent vit dans les Vosges. Le Liseur du 6h27 est le premier roman de ce nouvelliste exceptionnel, lauréat à deux reprises du fameux Prix Hemingway.

============

Guylain Vignolles, ça sonne bien, c’est un joli nom, ou mais voilà, c’est aussi l’anagramme ou la contrepèterie de Vilain Guignol et ça, il l’a entendu tout sa vie. Qu’est-ce qui a pris à ses parents de l’affubler d’un tel prénom ! Un mauvais départ dans la vie « En 36 ans d’existence, il avait fini par apprendre à se faire oublier, à devenir invisible pour ne plus déclencher les rires et les railleries qui ne manquaient jamais de fuser dès qu’on l’avait repéré ». Cette insignifiance le fait entrer à la Stern Company, là où il travaille avec La Chose, la Zerstor. Guylain travaille au pilon. C’est un drame pour lui qui aime tant les livres. C’est aussi incongru qu’un végétarien boucher. Alors, lors de la toilette quotidienne de la Chose, il arrive à planquer sous son tee-shirt, quelques feuillets, à les sauver de la destruction. Suprême pied de nez à la Chose, Guylain les lie à haute voie dans sa rame de RER, au grand plaisir des voyageurs à peine réveillés. Ah, le pouvoir des mots sur la grisaille quotidienne, l’ennui, la Chose. Pourtant, il manque toujours quelque chose à Guylain qui, pourtant, n’espère rien. L’espoir, le réveil naîtront d’une petite clé USB rouge perdue sous son siège et qu’il ouvrira. Cette clé ouvrira-t-elle vers de nouveaux horizons ? le Paradis ? Vous le saurez en lisant ce livre dont j’ai savouré le ton alerte, chaleureux. Les personnages loufoques et ou poétiques emplissent les pages d’une belle humanité, sauf, bien sûr, le contremaître !

Comme quoi, du pilon peut sortir un bijou.

 

Commenter cet article

Lydia 02/09/2015 18:43

Je crois l'avoir dans ma liseuse, il faudra que je regarde car ta critique donne envie.

zazy 02/09/2015 19:03

Une belle surprise

titoulematou 02/09/2015 18:42

un livre sans prétention qui m'avait agréablement surprise!!!

zazy 05/09/2015 14:32

Je viens juste de le commenter. Les "grands esprits" se rencontrent !

titoulematou 05/09/2015 07:31

tout comme vous, des aporéhensions..mais comme il faisait parti de la selection pour " lire en val" je me suis lancée ...très heureuse du résultat!!!
vous devriez essayer " les supremes" une belle histoire ausssi

zazy 02/09/2015 19:03

J'avais quelques doutes et ma lecture m'a enchantée

jerome 02/09/2015 13:31

On en a tellement entendu parler que ça m'avait un peu refroidi mais tu pourrais me faire revoir ma position ;)

zazy 02/09/2015 13:47

J'étais comme toi et ...

Aifelle 02/09/2015 11:17

Il me faisait envie au départ et puis moins maintenant.

zazy 02/09/2015 13:47

Il stationnait sur mes étagères depuis longtemps. Je vais pouvoir le rendre à la bibli

Alex-Mot-à-Mots 02/09/2015 10:11

Je l'avais noté, et puis un peu oublié. Merci pour le rappel.

zazy 02/09/2015 13:47

C'est beaucoup mieux que le rappel des impôts !