Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Samuel W. Gailey - Deep Winter

15 Novembre 2014, 22:38pm

Publié par zazy

Deep winter

Samuel W. Gailey

Traduction Laura Derajinski

Editions Gallmeister

Août 2014

320 pages

ISBN 9782351780787

 

4ème de couverture :

Danny ne sait pas quoi faire du cadavre qu’il vient de découvrir le soir même de son anniversaire. Ce corps, c’est celui de Mindy, sa seule amie dans la petite ville de Wyalusing, en Pennsylvanie. Depuis la tragédie survenue dans son enfance qui l’a laissé orphelin et simple d’esprit, tous les habitants de Wyalusing méprisent Danny, le craignent et l’évitent. Immédiatement, l’adjoint du shérif, un homme violent et corrompu, le désigne comme l’assassin, et tout le monde se plaît à le croire. Mais Danny n’est pas prêt à se soumettre. En quelques heures, l’équilibre précaire qui régnait jusqu’ici chavire.

En capturant vingt-quatre heures d’une des plus noires journées de l’Amérique des laissés-pour-compte, ce premier roman doté d’une puissance d’évocation à couper le souffle expose la violence qui gît sous l’eau qui dort.

L’auteur :

Samuel Gailey a grandi à Wyalusing au nord-est de la Pennsylvanie, population 379. Cette petite ville rurale sert de décor à son premier roman, Deep Winter. Producteur et scénariste réputé, il a conçu des séries télévisées, entre autres pour la Fox, avant d’entamer sa carrière de romancier. Son expérience dans le cinéma se retrouve dans la force implacable de son récit, et dans son habileté à tenir en haleine ses lecteurs. Il vit à présent à Los Angeles avec sa fille et sa femme, Ayn Carrilo-Gailey, également écrivain

===============

Danny, c’est le simplet du village. Il n’a pas toujours été comme ça. Un trop long séjour dans l’eau glacée du lac où ses parents perdirent la vie, l’a transformé en bredin (lire beurdin) comme l’on dit chez nous. C’est un bon garçon qui ne ferait pas de mal à une mouche. Sokowski, l’adjoint du sherif de Wyalusing (Pennsylvanie), un mec violent, buveur, sniffeur, corrompu, violeur…, le sait très bien et il va se servir d’une façon terrible (le mot est faible) de Danny.

La suite dans les pages de ce livre très efficace.

Efficace oui, je ne pouvais m'empêcher de tourner et tourner les pages pour connaître la suite. Pourtant, à trop jouer sur les stéréotypes éculés du bon, de la brute et de la gentille servante, du sherif alcoolique, des gentils patrons… le livre a perdu, pour moi, de l’intérêt. A trop jouer de la gâchette, je ne pouvais m’empêcher de penser à Rambo (bien que je n’ai jamais vu le film).

Le livre est maîtrisé du début à la fin, comme beaucoup de livres de ce genre, vous savez, ces écrivains qui ont tous à peu près le même style car ils ont suivi les mêmes cours d’écriture. C’est le plus gros reproche que je fais à ces écrivains américains.

OK, je vous l’ai dit, c’est un livre efficace. Samuel Gailey est scénariste et cela se voit, mais il m’a manqué un petit quelque chose pour m’attacher aux personnages.

Commenter cet article

Rotpier 25/11/2014 08:35

Salut Zazy !

Je ne sais pas si j'aurais l'occasion de le lire
mais ta promo est bien faite !

Bonne journée !

Le Rotpier

http://rotpier.over-blog.com

zazy 25/11/2014 22:51

Rotpier, ce n'est pas de la promo, j'ai rien à vendre et surtout pas mon âme (si j'en ai une !!)

Alex-Mot-à-Mots 19/11/2014 17:49

Toujours le même style ? Bof.....

zazy 19/11/2014 18:48

C'est le grand reproche que je fais à certains écrivains américains. Je ne sais si cela vient de leurs "écoles d'écriture", mais le résultat est plat

jerome 16/11/2014 08:45

Je l'a abandonné au bout de 100 pages. Je suis bon client pourtant d'habitude mais là, trop, c'est trop !

zazy 16/11/2014 09:03

Je l'ai lu en plusieurs fois

Aifelle 16/11/2014 06:39

C'est assez violent non ?

zazy 16/11/2014 09:03

Au bout d'un certain temps, ça en devient presque comique