Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Richard Gaitet - Découvrez Mykonos hors saison

7 Septembre 2014, 21:41pm

Publié par zazy

Découvrez Mykonos hors saison

Richard Gaitet

Editions Intervalles

Juin 2014

80 pages

ISBN : 9782369560029

 

 

4ème de couverture :

Attirant chaque année près de 400 000 visiteurs, ce petit port paisible des Cyclades devient de mai à septembre un Eden touristique généreux en plaisirs universels (soleil, danse, fête, feta). Mais en mars ? Y-a-t-il seulement un club ouvert après minuit ?

Au hasard d’errances alcoolisées dans des rues blanches et désertes, deux pieds nickelés vont provoquer les dieux sans le savoir...

Entre fantaisie et comédie, cette épopée éthylique endiablée convoque aussi bien l’humour grand-guignolesque d’Hunter S. Thompson que l’art du mystère de la série Lost.

L’auteur :

Richard Gaitet est né en 1981. Admiré dans toute l’Europe pour sa pratique très personnelle du sirtaki, il anime depuis 2011 l’émission « Nova Book Box » sur Radio Nova. Son premier roman, Les Heures pâles, écrit sous le pseudonyme de Gabriel Robinson, est paru en 2013 aux éditions Intervalles.

==========

Livre lu dans le cadre de l’opération organisé par Libfly et les maisons d’éditions indépendantes dont les que je remercie pour cette découverte.

 

Mykonos est très réputée pour ses fêtes arrosées, enfumées, homos… « Eden touristique généreux en plaisirs universels –sun is shining, danse, chaleur, fête, feta, cocktails, shakés, rencontres importantes ». Pour ça, il convient d’y séjourner l’été. Nos deux compères hétéros (je le souligne vu la réputation de cette île) ne l’ont sans doute pas compris pour débarquer en mars. L’île est déserte, les plages nues, les night-clubs fermés, sauf 1 ou 2 bars ouverts toute l’année. S’ensuivra, il faut bien respecter les traditions, une tournée des rads ouverts d’où ils sortiront fin saouls pour pisser sur le mur d’une église, qu’ils n’avaient d’ailleurs même pas vue. Ils vont passer leurs journées à picoler,  pisser, essayer de draguer. Bref, des vacances hautement joyeuses et animées !! Fiasco sur toute la ligne, ils tombent de Charybde en Scylla (faut bien respecter les lieux et la mythologie !), rien ne leur réussit, heureusement, la carte bancaire fonctionne. Cette partie de l’histoire m’a agacée, ennuyée ; les errances alcooliques de ces deux paumés, très peu pour moi. Pourtant, avec l’arrivée du touriste et sa prédiction, l’histoire prend une autre tournure. Mais, prédiction ou visions d’ivrogne (l’éléphant rose transformé en touriste fou) ?

J’ai peiné à entrer dans l’histoire, je me suis essoufflée à suivre nos deux ivrognes de bars en night-club paumés. Heureusement la seconde partie m’a plus emballée. Richard Gaitet s’est amusé à détourner quelques légendes grecques, des chansons plus actuelles. L’écriture est rapide, alerte. Quelques jeux de mots faciles et éculés comme « Nino rota », mais bon avec nos deux paumés alcoolisés, on ne peut s’attendre à autre chose.

Je suis un peu déçue par ce livre. Que voulez-vous, les errances nocturnes alcoolisées, ce n’est plus de mon âge ! Il s'en est fallu de presque rien, de quelques pages en moins au début pour....

Yves a beaucoup aimé, Pierre beaucoup moins. Leurs avis sur Libfly

Commenter cet article

Yv 15/09/2014 15:59

J'ai bien aimé moi, sous des dehors légers, ce roman est intéressant et l'errance tragi-comique de ces deux gars m'a plu

zazy 15/09/2014 20:52

Je sais... Je pense que je ne supporte plus ces errances alcoolisées de trentenaires célibataires, paumés et tout le reste

Alex-Mot-à-Mots 13/09/2014 22:01

Pourtant, cela paraissait un bon guide touristique, non ?!

zazy 13/09/2014 23:08

Oui, mais ce ne fut pas le cas. A moins que ce ne soit un guide des rads de la louse

Céline 08/09/2014 08:54

Je passe mon tour...le sujet de ce livre ne m'attire pas.
Bon début de semaine !

zazy 08/09/2014 14:25

je peux comprendre

sous les galets 08/09/2014 06:46

Je ne suis pas tentée du tout, chaque année, on nous sort le récit éthylique de trentenaires qui se sont trompés d'endroit...cette année c'est à Mikonos...je passe Zazy

zazy 08/09/2014 14:25

Le blues des trentenaires !

Aifelle 08/09/2014 06:40

Les errances alcooliques me lassent aussi très vite, je préfère passer mon chemin.

zazy 08/09/2014 14:24

Ah ça, c'est alcoolisé !