Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Philippe Grimbert - Nom de dieu !

25 Juillet 2014, 13:05pm

Publié par zazy

Nom de dieu !

Philippe Grimbert

Editions Grasset

Mai 2014

198 pages

ISBN : 9782246853671

 

 

4ème de couverture :

Nom de dieu ! est un roman décapant dans lequel la cruauté de notre société finit par avoir raison des élans les plus nobles de son héros, Baptiste. La foi de ce fervent croyant y est mise à l'épreuve par une avalanche de catastrophes qui le transformeront en prophète halluciné, réglant publiquement ses comptes avec le Créateur.
Emotion et humour sont les ressorts de ce roman qui se lit avec jubilation tout en proposant au lecteur, sous les dehors d'une comédie grinçante, une interrogation plus grave sur la condition de l'homme moderne.

==========

Dans le film « Un long fleuve tranquille » les Le Quesnoy forment une famille catholique pratiquante, tout en bondieuserie dévouée. Philippe Grimbert nous propose de suivre une famille confite en dévotions, une famille lisse, aimante et bla bla bla et bla bla bla. Oui, mais voilà, le voile se déchire. Madame s’emmerde, même pas joyeusement mais copieusement, tombe en pamoison devant son psy (elle ne se confesse plus auprès de Monsieur le curé). Monsieur, au nom de Dieu, a une œuvre de charité chaque soir de la semaine, ou presque. Les 2 filles pataugent dans tout ce magma. Plus rien ne passe ni ne se passe dans le couple et Madame, nom de dieu ! demande le divorce.

Une suite de catastrophes  et les rouages de la machine se grippent. La descente aux enfers ( ?) et voici nom de dieu ! Baptiste transformé en prophète clownesque (avec son nez rouge) halluciné.

Philippe Grimbert, d’habitude si attentionné avec ses personnages a eu, dans ce livre, la main lourde, très lourde, il a sorti la grosse artillerie. La farce est grinçante, mais le thème « Dieu si tu existes, pourquoi laisses-tu faire ça ! est un peu éculé ». Beaucoup trop de lieux communs. Les dialogues des responsables religieux (p 151 et 152) est affligeant.

Nom de dieu ! Monsieur Grimbert, rengainez vos bondieuseries, retirez vos gros sabots qui, pour moi, ne vous conviennent pas et revenez avec votre humour beaucoup plus subtil. Etait-ce pour aller avec le costume de clown de Gabriel ? Pour entrer dans ses chaussures trop grandes ?

Une lecture mitigée, voire décevante. Je m’attendais à quelque chose de plus subtil.

 

D’un même mouvement, le grand rabbin, le cardinal Vingt-Quatre et le bonze se retournèrent vers l’imam, lequel secoua énergiquement la tête, accompagnant sa protestation d’un geste de dénégation :
– Ce n’est pas moi, je vous le jure !"

Commenter cet article

sous les galets 08/09/2014 06:54

Tu confirmes ce que je subodorais....Je crois vraiment que Grimbert a raté cet opus, ce qui est étonnant, car c'est un auteur subtil et fin habituellement.

zazy 08/09/2014 17:20

Pour moi, oui

Alex-Mot-à-Mots 02/08/2014 23:29

Moi qui me disais "Chic, un nouveau Grimbert" !

zazy 03/08/2014 14:20

D'autres l'ont apprécié. Va voir sur Libfly

Sandrine 02/08/2014 21:16

Je suis d'accord avec toi : l'humour demande un minimum de subtilité...

zazy 02/08/2014 21:48

ou de sarcasme

Philippe D 29/07/2014 21:30

2è billet que je lis sur ce bouquin, 2è avis négatif. Je passe...
Bonne fin de soirée.

zazy 29/07/2014 22:00

Il y a certainement ailleurs des avis positifs. L'écriture de Grimbert est toujours agréable, mais...

Licia 28/07/2014 10:12

Notre société inspire bien des romans à la critiquer, malheureusement ils ne me donnent pas tous envie de les lire surtout quand on en arrive à une pratique religieuse extrême (prophète halluciné comme tu dis).
A bientôt pour découvrir d'autres romans

zazy 28/07/2014 14:49

Il y a de bons livres sur ce sujet, mais là, je n'ai rien ressenti