Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

Janet Skeslien Charles - Les fiancées d'Odessa

10 Décembre 2013, 21:50pm

Publié par zazy

 

Les fiancées d’Odessa

&

Traduction Adélaïde Pralon

Editions Liana Levy

02-02-2012

ISBN : 978-2-86746-590-1

 

 

4ème de couverture :

Odessa? La plus jolie ville du monde, pour ses habitants. Avec ses prestigieux théâtres, son mythique Opéra, son célèbre escalier Potemkine… et une mer qui n’a de noir que le nom. Mais il y a aussi le revers de la médaille : chômage, salaires de misère, logements étriqués, mafia omniprésente. Tandis que les jolies Ukrainiennes écument soirées et sites de rencontres pour décrocher un « visa-fiancée » et quitter le pays, Daria sert d’interprète. Et cette inconditionnelle de l’effervescence odessite, malgré un travail enviable, va peu à peu se laisser gagner par leur rêve d’évasion et de sécurité matérielle. D’autant que de l’autre côté de l’Atlantique, tout semble possible : confort, réussite, bonheur. C’est du moins ce que l’on voit au cinéma…

L’auteur :

Originaire du Montana, Janet Skeslien Charles habite à Paris depuis 1999 et travaille à la Bibliothèque américaine. Elle a vécu deux ans à Odessa où elle a enseigné l'anglais dans le cadre d'un programme de la fondation Soros. Cette expérience lui a inspiré ce premier roman mordant, déjà publié dans une douzaine de langues.

=================

Après avoir lu plusieurs commentaires élogieux sur ce livre, Je suis entrée sans effraction dans la vie de Daria.

« Bien sûr, coucher avec moi reste l’aspect le plus agréable du travail ». Daria entend cette phrase alors qu’ils venaient de trinquer, son futur patron et elle, « à notre fructueuse collaboration ». Une phrase comme celle là vous remet les pieds sur terre !

A Odessa, pas facile de trouver un job bien payé. Daria, ingénieur de 25 ans, accepte pourtant ce poste d’assistance commerciale bilingue. Pour éviter le chômage si elle perd cet emploi, elle travaille également dans une agence de rencontre « Import-Export » de fiancés et fiancées. Commerce très lucratif que celui de chercher une fiancée ukrainienne à des occidentaux en mal de femelles domestiques. Oui, je n’ai pas trouvé d’autres mots pour définir ce que ces hommes viennent chercher, « lassés » qu’ils sont de leurs prétendantes ou ex américaines refusant de repasser leurs chemises ! Un véritable marché de la viande fraîche !

Daria va succomber aux sirènes américaines, poussée par sa grand-mère, elle va retrouver son fiancé, un enseignant de San Francisco. Pourtant, elle est intelligente Daria, elle ne se fera pas avoir, non, non, non…. Si fait, son enseignant citadin se révèle n’être qu’un homme de ménage habitant la cambrouse, un goujat, ergotant sur tout…. Que veux-tu chère Daria, il t’a achetée et en veut pour son argent !!

J’ai aimé la première partie de ce roman qui décrit la vie à Odessa. Une vie faite de privations, de mâles alcooliques, d’espoirs de partir ailleurs, c’est-à-dire à l’Ouest, pour une vie meilleure ou plus dorée. La mafia gouverne le pays et les dessous de table sont inévitables et quotidiens, les salaires sont misérables...

La seconde partie résumant sa vie américaine est un peu terne et prévisible.

Un livre que j’ai lu d’une seule traite. Un livre agréable à lire, sur les désillusions des fiancées, les réveils américains moins roses que promis, mais un livre qui ne me laissera pas un souvenir impérissable, il me manque un petit quelque chose.

 


 

 

Commenter cet article

dasola 24/12/2013 15:33

Bonjour Zazy, ce roman fait partie de ma liste de mes lectures préférées pour 2013. C'est vrai qu'il se lit d'une traite. Bonne après-midi et bon réveillon de Noël.

zazy 24/12/2013 16:04

C'est un livre qui se lit très bien, mais il m'a manqué un petit quelque chose

Liliba 22/12/2013 17:54

Sur ma PAL, je n'ai eu que des échos super positifs...

zazy 22/12/2013 19:43

C'est quand une bonne lecture

sylire 13/12/2013 21:41

Je l'ai noté à sa sortie (je me souviens du billet d'Aifelle) mais l'occasion ne s'est pas présentée pour encore. On verra... ce n'est pas un incontournable non plus.

zazy 13/12/2013 21:52

Non, il était dispo à la bibliothèque et je l'ai lu

Aifelle 11/12/2013 20:31

J'avais beaucoup aimé ce roman, à la fois drôle et sérieux et qui parle très bien de la situation des femmes des pays de l'Est, contrainte à se soumettre à un homme pour s'en sortir.

zazy 11/12/2013 20:33

Oui mais... il m'a manqué un petit quelque chose

clara 11/12/2013 07:34

Donc pas un indispensable...

zazy 11/12/2013 11:56

Pas pour moi, mais cela se laisse lire