Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZAZY - mon blogue de lecture

François Morel - Hyacinthe et Rose

11 Décembre 2013, 13:57pm

Publié par zazy

Hyacinthe et Rose

Texte François Morel

Peintures Martin Jarrie

Editions Thierry Magnier

février 2013

ISBN : 9782364742062

 

4ème de couverture :

Martin Jarrie a peint quarante-huit somptueux portraits de fleurs. François Morel a écrit, en écho, le portrait de Hyacinthe et Rose, à travers les yeux de leur petit-fils devenu adulte. Presque tout oppose ces deux tempéraments, Hyacinthe le communiste bouffeur de curés et Rose la fière bigote. Mais ils partagent une même passion : les fleurs.
Raconter le jardin de ces deux-là, c'est raconter leur vie, faite de petits bonheurs et de grandes luttes, de sérieux et de fantaisie.

=========

C’est un régal d’écouter, chaque vendredi matin François Morel sur France-Inter, le lire en fut un autre.

Comment lier l’eau et le feu, comment des personnages aussi dissemblables ont pu faire 12 enfants qui leur donnèrent 9 petits-enfants, donc peut-être s’aimer ?

« C’est bien simple : Rose et Hyacinthe, mariés depuis quarante-cinq ans, ensemble depuis toujours, ne s’entendaient sur rien. Hyacinthe était coco, Rose était catho. Hyacinthe aimait boire, Rose aimait manger. Hyacinthe préférait la bicyclette, la pêche à la ligne, le vin rouge, la belote et les chants révolutionnaires. Rose préférait les mots croisés, le tricot, l’eau de mélisse, les dominos et les cantiques. » Et la litanie n’est pas terminée !! Bref, leur seule passion commune, ce sont les fleurs de leur jardin.

Chaque année, le petit Parisien, un des 9 petits-enfants, vient se refaire une santé à la campagne.

 

François Morel, est peut-être ce petit Parisien. En tout cas, dans ce grand livre, il brosse un portrait empli d’amour pour Rose et Hyacinthe et leurs fleurs. Avec leurs prénoms floraux, ses deux-là ne pouvaient se retrouver que devant des fleurs. François Morel par ses textes et Martin Jarrie avec ses peintures ont créé un petit monde ou Hyacinthe et Rose sont soignés comme des roses précieuses, avec leur parfum suave mais aussi, leurs épines.  Martin Jarrie nous propose, entre autre, des tulipes, des fritillaires de toute beauté avec un soin du détail surprenant.

Un vrai beau livre qu’il faudra que je rende à la bibliothèque. Un vrai moment de poésie comme François Morel sait si bien les créer, un réel condensé d’humour, d’amour, d’émotions. Merci Monsieur Morel pour le partage de vos souvenirs heureux. Merci Monsieur

 

Un gros coup de cœur. Un livre à offrir ou à s’offrir. Pourquoi est-il classé dans les livres jeunesse ? N’y croyez pas et…. Ecrivez vite au Père Noël !!

 

Quelques extraits :

L’univers, les mystères de la création, l’espace, l’infini… Hyacinthe et Rose n’étaient pas des spécialistes. Le ciel, le mouvement des galaxies, ça leur passait au-dessus de la tête. Mais il ne regardait jamais une fleur de cosmos ans une sorte de penchant philosophique, l’étonnement d’être au monde.

 

Les fleurs étaient partout chez Hyacinthe et Rose. Même sur les lèvres de Hyacinthe quand sur son vélo il chantait à tue-tête « le myosotis ou bien la rose, ce sont des fleurs qui disent quelque chose mais pour aimer les coquelicots et n’aimer que ça faut être idiot… »

Rose, elle, savait une poésie. Pas deux. Une.

Elle la récitait parfois à ses petits-enfants quand elle craignait pour eux les mauvaises influences.

« La renoncule un jour dans un bouquet

Avec l’œillet se troua réunie :

Elle eut le lendemain le parfum de l’œillet

On ne peut que gagner en bonne compagnie »

 

Et même sur les robes de Rose on trouvait des fleurs. Des fleurs pas très identifiables mais des fleurs quand même.

 

Près du puits se trouvaient des désespoirs du peintre. Des petites fleurs minuscules, si légères qu’elles étaient toujours frissonnantes. Pour essayer de contredire leur nom, je tentais de les peindre mais c’est effectivement désespérant
 

 

 

Commenter cet article

Liliba 22/12/2013 17:53

Superbe ! j'adore !

zazy 22/12/2013 19:44

Oh oui

Aifelle 12/12/2013 10:40

J'aime beaucoup François Morel ; les illustrations ont l'air superbes, c'est un livre à se faire offrir :-)

zazy 12/12/2013 14:08

C'est ce que je pense car je dois rendre mon exemplaire à la bibliothèque

Alex-Mot-à-Mots 12/12/2013 08:28

De très belles illustrations.

zazy 12/12/2013 14:08

Illustrations un peu rigide qui contrastent avec le texte de François Morel